Cet article date de plus de 8 ans

Le "Pont-Gibus" de nouveau au programme du Paris-Roubaix

Absent depuis 5 ans, le secteur pavé du "Pont-Gibus" fait son retour sur le parcours du Paris-Roubaix ce dimanche. Une joie pour les deux passionnés de cyclisme qui ont trouvé son surnom, en hommage à l'échappée mythique et solitaire de Gilbert Duclos-Lassalle en 1992.  
Un lieu mythique du Paris-Roubaix, théâtre des exploits de Gilbert Duclos-Lassalle.
Un lieu mythique du Paris-Roubaix, théâtre des exploits de Gilbert Duclos-Lassalle. © France 3 Nord Pas-de-Calais
Le secteur pavé n°17 offre un point de vue idéal sur le peloton du Paris-Roubaix. C'est l'endroit stratégique choisi depuis 20 ans par Christophe Leturgie, un habitant de La Gorgue, et son copain Jean-Jacques Merrien. Ces deux passionnés l'ont baptisé "Pont-Gibus" en hommage à leur idole, Gilbert Duclos-Lassalle. Celui qu'on surnommait "Gibus" avait accéléré ici même en 1992, juste après la trouée d'Arenberg, pour filer vers la victoire sur le vélodrome, au terme d'une échappée solitaire de 40 kilomètres.

Après 5 ans d'oubli, car trop dégradé, le "Pont-Gibus" revient à l'honneur sur le parcours de la "reine des classiques" ce dimanche. 400 000 euros de travaux ont été nécessaires pour réhabiliter ce secteur désormais mythique.  La première pierre a été posée en octobre en présence de Christophe et Jean-Jacques, mais sans Gilbert Duclos-Lassalle, qui a tenu quand même à les remercier par téléphone.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-roubaix cyclisme sport