• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Drame d'Eperlecques : un rassemblement en hommage aux victimes ce mardi à 15h

Romain, 21 ans, est décédé sur le coup. Son frère Damien, 24 ans, est entre la vie et la mort. / © Photos extraites des profils Facebook.
Romain, 21 ans, est décédé sur le coup. Son frère Damien, 24 ans, est entre la vie et la mort. / © Photos extraites des profils Facebook.

Le village d'Eperlecques est encore sous le choc après le drame de dimanche. Trois jeunes hommes violemment fauchés par une voiture. Probablement un règlement de comptes. L'un d'entre eux, Romain, est décédé. Son frère, Damien, est entre la vie et la mort. Un rassemblement aura lieu à 15 h.

Par VS

Il était question d'une marche blanche. C'est finalement un rassemblement, avec un lâcher de ballons, qui aura lieu ce mardi après-midi à 15 h à Eperlecques. En hommage aux 3 jeunes hommes percutés par une voiture dimanche soir vers 20 h. Romain, 21 ans, est mort sur le coup. Son frère Damien est toujours hospitalisé à Lille dans un état grave. Dans le coma, il souffre de multiples fractures et d'un décollement pulmonaire. Le troisième jeune homme a été légèrement blessé. C'est lui, Jérémy, qui, sans le vouloir, serait à l'origine de ce drame. Il est d'ailleurs en ce moment-même réentendu dans les locaux de la gendarmerie de Longuenesse.

DMCloud:63011
Drame d'Eperlecques : un rassemblement en hommage aux victimes ce mardi à 15h

Une expédition punitive ?

On en sait un peu plus ce mardi matin sur les circonstances. A l'origine de cette tragédie, une affaire de vente de voiture, qui traînait depuis plusieurs longtemps, et qui aurait mal tourné. Après une altercation dans le centre-ville de Saint-Omer et une course-poursuite, les agresseurs présumés, circulant à vive allure à bord de deux voitures, auraient retrouvé Romain, Damien et leur ami devant chez eux. C'est alors le conducteur de la deuxième voiture qui les percute. Un homme qui s'en serait déjà pris à Jérémy par le passé, toujours à cause de cette vente de voiture.

Les 6 personnes interpellées sont toujours ce mardi matin en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Longuenesse. / © Céline Rousseaux
Les 6 personnes interpellées sont toujours ce mardi matin en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Longuenesse. / © Céline Rousseaux
Il s'agit d'un habitant de Longuenesse, âgé de 34 ans, déjà connu des services de police pour des violences conjugales. Selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, celui-ci nie les avoir percuté volontairement. Il affirme également ne pas s'être rendu compte du drame sur le moment. Les agresseurs présumés ont pris la fuite après la collision.

Les 6 interpellés déférés ce mardi après-midi

Le parquet de Saint-Omer s'est déssaisi au profit du pôle criminel de Boulogne-sur-Mer. Les 6 personnes interpellées, âgées de 24 à 34 ans, sont toujours ce mardi matin en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Longuenesse. Ils doivent être déférés cet après-midi au parquet de Boulogne-sur-Mer.

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus