• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un mois de cavale pour Redoine Faïd : Manuel Valls assure de la mobilisation internationale des forces de police

Manuel Valls, en marge d'une cérémonie d'hommage à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). / © France 3
Manuel Valls, en marge d'une cérémonie d'hommage à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). / © France 3

La France travaille avec les polices européennes et "au niveau mondial" pour arrêter Redoine Faïd, qui s'est échappé de la maison d'arrêt de Sequedin (Nord) le 13 avril dernier, a indiqué lundi le ministre de l'Intérieur.

Par Mickael Guiho

"Tout est fait pour l'appréhender", a déclaré le ministre en marge d'une cérémonie d'hommage à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) à la policière municipale Aurélie Fouquet, tuée dans une fusillade avec des malfaiteurs il y a trois ans, fusillade à laquelle Redoine Faïd est suspecté d'avoir participé.

Manuel Valls a assuré de "la mobilisation totale" des services de police et de gendarmerie en lien avec "les polices européennes" et "au niveau mondial" pour appréhender le quadragénaire. Tout est fait pour que "la justice fasse son oeuvre et condamne les coupables avec la plus grande sévérité", a déclaré le ministre.

DMCloud:69369
R. Faïd : M. Valls fait le point sur les recherches


Suspecté d'avoir été l'un des membres du commando qui avait fait feu sur la jeune femme alors qu'il s'apprêtait à braquer un fourgon bancaire, Redoine Faïd s'est échappé de la maison d'arrêt de Sequedin lors d'une spectaculaire évasion le 13 avril, à l'aide d'une arme, d'explosifs et en prenant en otages quatre surveillants.

Pourquoi avoir transféré Redoine Faïd à Sequedin ?


Dans une allocution, le député-maire (UMP) de Villiers-sur-Marne, Jacques-Alain Bénisti s'est interrogé sur les raisons du transfert de Redoine Faïd de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), où il était classé "détenu particulièrement surveillé" (DPS), à celle de Sequedin.

"Personne ne comprend aujourd'hui", a déclaré l'élu. "Comment expliquer que le présumé assassin est libre et vive une existence paisible probablement à l'étranger?" s'est-il ému, appelant à "briser les tabous" pour réaliser une "union nationale pour la sécurité de tous les citoyens".

Cérémonie d'hommage à une policière tuée


Manuel Valls et Jacques-Alain Bénisti participaient à un hommage à Aurélie Fouquet, à l'endroit où la jeune policière municipale a été abattue, à l'âge de 26 ans, le 20 mai 2010, près d'une sortie de l'autoroute A4.

Quelques centaines de personnes dont la famille de la victime et de nombreux policiers municipaux ont participé à cette cérémonie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le tube "Valerie" repris par Still Amy

Les + Lus