Le Nord adepte du piratage informatique

Le taux de piratage est de 39% dans le Nord. / © AFP / Joel Saget
Le taux de piratage est de 39% dans le Nord. / © AFP / Joel Saget

Au lendemain du piratage d'un serveur de l'Université Lille 1, une étude révèle que le Nord est la 2ème région de France où l'on utilise le plus de logiciels piratés. Le taux de piratage y est de 39%, contre 37% pour la moyenne nationale.

Par VS

A l'occasion de la journée mondiale anti-contrefaçon, consacrée cette année aux logiciels, l'UNIFAB (L'Union des Fabricants) dévoile donc cette étude régionale sur la mesure des taux de piratage. La France a été découpée en 6 grandes régions : Paris/Ile-de-France, le Centre, le Nord, l'Est, le Sud et l'Ouest. Elle révèle que le piratage de logiciels est inégal en France, et en tout cas plus fréquent dans l'Est et le Nord. 

Sont considérés de façon équivalente dans cette étude le piratage intentionnel (par exemple, utiliser un logiciel acquis frauduleusement) et le piratage non intentionnel (comme le fait pour une entreprise d’avoir un nombre de licences logicielles inférieur à son nombre d’utilisateurs…).

Le Nord de la France atteint ainsi 39%, 2 points au-dessus de la moyenne française, en raison d’une plus grande propension au piratage individuel.

Un taux de piratage plus élevé dans le Nord


A l’échelle globale de la France, seulement 15% des personnes interrogées admettent pirater des logiciels, au moins occasionnellement. Mais comme on l’a vu précédemment, les résultats diffèrent d’une région à l’autre. Pour le Nord, ce chiffre grimpe à 16% (à titre de comparaison, il est de 12% pour Paris/Ile-de-France).

De la même façon, 55% des personnes interrogées déclarent ne jamais avoir fait l’acquisition d’un logiciel piraté ; Pour le Nord, ce chiffre tombe à 51% (Paris/Ile-de-France : 67%).
Dans la majorité des cas, et toutes régions confondues, les logiciels qu’utilisent les particuliers répondants ont été préinstallés sur les machines ou bien achetés en magasin. Pour le Nord, les chiffres respectifs sont 93% et 90% (Paris/Ile-de-France : 95% et 92%).

L'intégralité de cette étude peut être consultée sur le site web de la BSA.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus