Champs de Foin et Choux Fleurs en Marais Audomarois

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marianne Courtois
Champs de Foin et Choux Fleurs au Marais Audomarois,  Secteur Paradis
Champs de Foin et Choux Fleurs au Marais Audomarois, Secteur Paradis

Le marais audomarois s'étend sur une surface de 35km2, et 15 communes du Nord et du Pas-de-Calais, ce qui en fait la plus vaste zone humide de la région.

Il a été est labellisé par l'UNESCO en Mai 2013, devenant ainsi la 12ème réserve de biosphère française, après la Camargue, ou encore le Lubéron. Un label qui salue la biodiversité présente dans la plus grande zone humide au nord de Paris.

En 2008, il abritait  :
  • 1 050 ha de prairies humides,
  • 436 ha de terres maraîchères  
  • 171 ha de roselières (zone en bordure de lacs, d'étangs, de marais ou de bras morts de rivière où poussent principalement des roseaux).

Inondé par la mer durant plusieurs siècles à l'époque carolingienne puis exondé, le marais  Audomarois fut exploité pour la tourbe et drainé par des moines.
Au 20ème siècle, il est devenu une région de production maraîchère et d’élevage et il reste aujourd'hui le seul marais de cette importance encore cultivé pour le maraîchage en France : près de cinquante variétés de légumes y sont cultivées, dont le chou-fleur l'été et l'endive en hiver.

Les  chemins et les canaux qui sillonnent le marais sont propices à une activité de tourisme et de loisirs. Une dizaine de sentiers pédestres sillonnent le marais, ainsi que le GR 128. Il est aussi possible de parcourir le marais à vélo ou à cheval. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.