• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Bousbecque : “aucun lien avec une quelconque légionellose” assure l'Agence Régionale de Santé

Le centre inter communal de gérontologie "La Cerisaie" de Bousbecque. / © Google Street View
Le centre inter communal de gérontologie "La Cerisaie" de Bousbecque. / © Google Street View

Après analyse, les deux résidentes de la maison de retraite La Cerisaie à Bousbecque, près de Tourcoing, ne sont pas décédées les 14 et 15 juillet derniers de la légionellose. L'alerte sur les suspicions de légionellose est donc levée. 

Par Emmanuel Pall

L'ARS précise même qu'il n'y a jamais eu d'alerte effective, seulement des suspicions. Les résultats d'analyse sont désormais formels, il n'y a pas eu de légionellose à la Cerisaie à Bousbecque

Ce sont les deux décès de patientes de 89 ans, les 14 et 15 juillet, avec des troubles pulmonaires qui avaient entraîné ces suspicions.

D'autres résidents malades, souffrant de quintes de toux, avaient été placés à l'isolement. Sur eux également les tests de légionellose se sont révélés négatifs.

"Néanmoins, un virus a bien été détecté (...) et les malades font actuellement l'objet d'un protocole d'antibiothérapie" note La Voix du Nord dans son édition papier du jour. 

A la Cerisaie, une personne du personnel nous assure que tout est rentré dans l'ordre, sans qu'on ait pu joindre en ce week-end, le directeur de l'établissement. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Toulouse-LOSC (0-0)

Les + Lus