• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Cambrai : trois hommes mis en examen pour vol et profanation de cimetières

© France 3
© France 3

Trois hommes d'origine roumaine ont été mis en examen samedi pour vol aggravé et profanation après avoir visité trois cimetières de la région de Cambrai (Nord), a annoncé lundi le procureur de Cambrai.

Par AFP

Les trois personnes, âgées de 32, 26 et 23 ans, nées en Roumanie, ont été présentées à un juge samedi, puis placées en détention, a précisé M. Marilly. Les prévenus sont poursuivis pour vol en réunion avec dégradations, ainsi que profanation de sépultures, aggravée par des atteintes à l'intégrité des cadavres ainsi que de tentative de vol et de profanation simple pour les cercueils non ouverts.

Les cimetières de Crèvecoeur-sur-l'Escaut, Neuvilly et Busigny avaient été l'objet de vols en septembre. Au total, 17 pierres tombales ont été déplacées. En moyenne, deux à trois cercueils ont été brisés au niveau de la tête dans chaque cimetière. Selon toute vraisemblance, les caveaux étaient choisis au hasard.

Les gendarmes ont dans un premier temps interpellé jeudi deux des hommes, qui s'apprêtaient à revendre une alliance en or à un bijoutier de Cambrai.
Un troisième suspect a été arrêté le lendemain matin dans un squat des environs de la ville. Placés en garde à vue, tous nient les faits qui leur sont reprochés. L'enquête doit permettre de préciser le rôle de chacun mais aussi d'établir le lien entre les objets négociés par les revendeurs et les biens dérobés. A cet effet, les dépositions des familles devront être recueillies à fin d'identification des bijoux.

"Une émotion particulière"

L'enquête a permis d'établir que les prévenus avaient par ailleurs négocié la vente de dents en or. Au cours des investigations, M. Marilly, confronté pour la première fois à de tels faits, avait lancé une "alerte nationale", dans le but de savoir notamment si les enquêteurs avaient affaire à une bande itinérante.
Rien de tel n'a été mentionné, mais cela a permis "de sensibiliser les services de gendarmerie et de police sur la commission de tels faits, puisqu'en ce qui nous concerne, les faits ont été presque révélés par hasard, grâce à la vigilance d'une personne qui se rendait sur la tombe d'un défunt et qui a relevé une anomalie", a dit le procureur.

L'affaire, qui a provoqué "une émotion particulière", selon le procureur, a poussé les services de gendarmerie à renforcer la surveillance de quelque 250 cimetières de l'agglomération cambrésienne, a rapporté le capitaine Jean-Philippe Tourneur, commandant de la compagnie de gendarmerie de Cambrai. Un peloton de gendarmerie mobile est également venu en renfort. Avec l'arrivée de la Toussaint, il n'est pas impossible que de nouveaux faits soient signalés au moment de visites annuelles, ont dit les gendarmes. De nombreux relevés ont été effectués dans les environs de Cambrai.

Valenciennes : l'entraîneur Daniel Sanchez écarté de son poste

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus