Gravelines : la mère de Renaud Dubois et la police toujours à la recherche du jeune homme disparu

4 jours après la disparition de Renaud Dubois aux abords de la discothèque l'Inox à Gravelines, les recherches se poursuivent dans le secteur. Les enquêteurs n'ont pour l'instant trouvé aucun indice leur permettant de remonter la piste du jeune homme de 23 ans. Aucune hypothèse n'est privilégiée.

Éliane Lamoureux, la maman de Renaud Dubois, participe activement aux recherches
Éliane Lamoureux, la maman de Renaud Dubois, participe activement aux recherches © Montage France 3 NPDC
Après avoir déployé d'importants moyens pour rechercher Renaud Dubois (Hélicoptère, plongeurs, chiens-pisteurs, battues pédestres), la police oriente désormais ses investigations sur le plan judiciaire, pour tenter d'établir le parcours du jeune homme originaire de Téteghem. Le jeune homme a quitté la discothèque l'Inox samedi à l'aube et depuis, plus aucune nouvelle. 

Tout le secteur a été ratissé par les enquêteurs. Bois, fossés et canal de l'Aa notamment ont été scrupuleusement inspectés mais aucun indice n'y a été relevé. Des patrouilles poursuivent les rondes dans le Gravelinois, soutenues par des bénévoles et notamment Éliane Lamoureux, la mère de Renaud Dubois (cf notre photo).

Les proches de Renaud Dubois sont mobilisés
Les proches de Renaud Dubois sont mobilisés © Loïc Beunaiche

Investigations techniques

La police a procédé à des réquisitions techniques auprès de la banque et de l'opérateur téléphonique de Renaud Dubois, afin de vérifier s'il y a eu d'éventuels "mouvements" et peut-être de trouver des indices de géolocalisation.

On sait que le téléphone du jeune homme est éteint, et qu'il aurait surfé sur internet (via son mobile) peu avant sa disparition samedi matin. La dernière borne téléphonique que son appareil a "accrochée" se situe à proximité de la discothèque où il a passé la nuit. Par ailleurs, les auditions de témoins se poursuivent. 

L'Inox à Gravelines, discothèque où Renaud Dubois a passé la nuit avant de disparaître le 12 octobre
L'Inox à Gravelines, discothèque où Renaud Dubois a passé la nuit avant de disparaître le 12 octobre © Loïc Beunaiche

Aucune piste privilégiée

Renaud Dubois a-t-il voulu disparaître volontairement ? Rien a priori ne pouvait le laisser penser avant la disparition. La thèse de la fugue est "la moins probable" selon les enquêteurs. 

Le jeune homme serait-il tombé dans le canal de l'Aa, juste à côté de la discothèque ? Les plongeurs n'ont rien trouvé. 

A-t-il fait une mauvaise rencontre, ou aurait-t-il été victime d'un accident ? Toutes les hypothèses restent envisagées. 

Ecoutez le témoignage d'Éliane Lamoureux, la mère de Renaud Dubois :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter