Cet article date de plus de 8 ans

LOSC-VAFC-RC Lens : les réactions à la grève contre la taxe à 75%

C'est le débat du moment dans le foot français. Et dans au LOSC, au VAFC et au RC Lens. Les clubs ont-ils raison de faire grève contre la taxe à 75% ? Réactions régionales.

Les clubs de foot ne pourront semble-t-il pas compter sur le soutien populaire dans leur croisade contre la taxe à 75% sur les très hauts revenus. Une immense majorité des Français (85%) est favorable à l'application de cette taxe aux clubs de football professionnels, selon une enquête Tilder-LCI-OpinionWay publiée jeudi 24 octobre.

Ils sont tout aussi nombreux (83%) à considérer qu'une grève des clubs professionnels, afin de marquer leur opposition à la taxe, serait injustifiée.

LOSC

Nicolas Gallois, président des Dogues Devils, un des clubs de supporteurs du LOSC : "Je suis un peu mitigé car d'un côté je peux comprendre la position des clubs, mais d'un autre côté, vu leurs revenus, je pense que les footballeurs peuvent payer plus d'impôts (...) Je ne pense pas que la grève soit le bon moyen car ça va pénaliser surtout les supporteurs et je doute que ça influence le gouvernement. Il faudrait d'abord s'asseoir à une table et tenter de négocier (...) Les joueurs sont à l'abri du besoin et cela va encore donner une mauvaise image du foot français"

Michel Seydoux, président du LOSC (dans la Voix du Nord) : « Je ne connais pas de grève populaire. Quand les aiguilleurs du ciel ou les cheminots font de même, ça ne fait pas plaisir. Mais les gens sont intelligents, cette taxe était faite pour toucher les riches et là elle va toucher les pauvres. (...) Aujourd’hui, la balle est dans le camp des responsables politiques. Nous, on a fait entendre notre voix, ils prendront leur décision. Ce que nous ne voulons pas, c’est que le foot français tombe en troisième division européenne… Lui aussi est en danger de mort. Après, si on me dit que je n’ai rien compris… » 

seydouxrttl

VAFC

Jean-Raymond Legrand (président du VAFC), dans Le Monde : "Il y en a marre que l'on tape sur le football. Déjà la suppression du droit à l'image collective (DIC), il y a trois ans, nous avait pénalisé. Je rappelle que le football professionnel français verse également en charges 700 millions d'euros à l'Etat. Cette taxe touche des entreprises en difficulté, contrairement à ce que l'on essaie de faire croire. (...) Aujourd'hui, trouvez-moi beaucoup de clubs qui gagnent de l'argent dans le foot. Il y en a très peu. C'est la taxe de trop et je rappelle que nous représentons 25 000 emplois. Ce n'est pas rien."

RC Lens

Muriel, présidente d'une section de supporteurs lensois: "Pourquoi est-ce que nous on paierait et pas eux? Déjà, ce sont les clubs qui paient et je ne trouve pas ça normal, on devrait mettre les joueurs à contribution. Eux, ils ne paient rien alors que nous on travaille et on doit toujours donner sur le logement, sur notre épargne (...) J'espère que ça ne va pas aboutir. Il ne manquerait plus que ça ! Il suffirait de faire grève une journée pour obtenir gain de cause pendant que des ouvriers défilent dans les rues pendant des semaines ?"

Gervais Martel n'a pas réagi depuis l'annonce de la grève mais s'était prononcé contre sur France Bleu Nord : « La taxe à 75%, je ne l’ai pas trop en tête car notre masse salariale est de 6,2 millions d’euros. On ne fera pas grève, c’est impossible. Il faut être cohérent. Il y a des gens dans une difficulté énorme, alors comment faire grève contre une imposition même si elle est idiote et nous met dans une concurrence défavorable par rapport aux pays européens. On doit bien analyser et agir avec beaucoup de respect de notre pays. »

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football losc vafc rc lens