Cet article date de plus de 7 ans

Agression dans un bar gay de Lille (Vice & Versa) : "pas de caractère homophobe", 6 mois avec sursis pour violences

Les trois prévenus dont le jugement avait été mis en délibéré à ce 27 novembre ont été condamnés à six mois de prison avec sursis pour violences. Le caractère homophobe de l'agression n'a pas été retenu. 
Le bar gay Vice & Versa à Lille
Le bar gay Vice & Versa à Lille © MaxPPP
Le parquet de Lille avait requis en septembre lors du procès une peine d'un an de prison, dont six mois ferme, à l'encontre des auteurs présumés de l'agression survenue dans un bar gay de la ville (Le vice-versa), le 17 avril dernier.

Dans son réquisitoire, le procureur avait affirmé qu'"aucune tolérance de la société ne peut être exprimée" à l'égard de violences à caractère homophobe, et que la peine devait être "aussi une forme d'avertissement" à l'encontre des prévenus, dont le casier judiciaire était vierge pour deux d'entre eux.

La défense, avait réfuté le caractère homophobe des violences, s'est attachée à démontrer "un traitement hors de proportion" de l'affaire, selon l'expression employée par Me Jérémy Cateau.

Les trois hommes rentraient d'une manifestation contre le mariage pour tous le 17 avril quand les faits se sont produits dans la soirée. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice