Cet article date de plus de 7 ans

LOSC : des discussions avec des investisseurs chinois ?

Selon France Football, la vente éventuelle du LOSC (annoncée il y a un an) est toujours d'actualité. Des investisseurs chinois se seraient même montrés intéressés...
Michel Seydoux lors des voeux aux journalistes ce mardi.
Michel Seydoux lors des voeux aux journalistes ce mardi. © France 3
France Football est un magazine rigoureux et souvent très bien informé sur la Ligue 1. Faut-il donc prendre au sérieux son article publié ce mardi à propos du LOSC : "Lille bientôt vendu ?". Il y est question de vente du club, de difficultés financières et surtout d'investisseurs chinois : "Aujourd’hui, Seydoux aurait des touches avec un milliardaire chinois, peut-on lire dans le magazine. Car, grâce au PSG et à Monaco, la L1 attire l’Asie. La France est aussi une porte d’entrée plus facile que l’Angleterre, l’Italie ou l’Allemagne sur la C1. Du côté des dirigeants lillois, on rêverait d’un rachat flirtant avec les 30 millions d’euros. La valeur capitalistique du LOSC se situerait autour de 10 millions d’euros."

© France Football du mardi 14 janvier

La vente du LOSC est dans l'air depuis plus d'un an. Une banque d'affaires a été mandatée par Michel Seydoux. La taxe à 75%, les difficultés financières du club qui doit vendre énormément de joueurs chaque année pour s'en sortir et les déboires économiques actuels de l'autre actionnaire du club, Partouche, auraient, selon France Football, renforcé la volonté du président lillois de céder le LOSC.

Vente en 2014 ?

Pourtant, Michel Seydoux l'a encore dit ce mardi midi lors de ses voeux aux journalistes, la vente du club n'est pas à l'ordre du jour. Il dit "prendre son temps", que "rien ne se fera en 2014" et qu'"il ne faut pas parler de vente mais de cession". Car Michel Seydoux tient à ne pas laisser le club dans les mains de n'importe qui...
durée de la vidéo: 01 min 36
Voeux 2014 du LOSC
Alors qui croire ? Impossible de le savoir. On imagine de toute façon que si des discussions sont menées avec des investisseurs chinois, elles seront secrètes et confidentielles.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc sport