Municipales à Hénin-Beaumont : le débat Binaisse-Briois-Dalongeville-Legrand a été chaud

Le débat organisé par Europe 1 entre trois des candidats aux élections municipales à Hénin-Beaumont ce mardi soir a été très tendu et confus. Eugène Binaisse et Gérard Dalongeville se sont invectivés sous les yeux de Steeve Briois et de Jean-Marc Legrand.

Eugène Binaisse et Steeve Briois dans le train Europe 1.
Eugène Binaisse et Steeve Briois dans le train Europe 1. © Capture d'écran Europe 1
C'est la présence même dans ce débat organisé par Europe 1 de Gérard Dalongeville, qui a "choqué" l'actuel maire Eugène Binaisse. L'ancien maire d'Hénin-Beaumont, qui a fait appel de sa condamnation à trois ans de prison ferme pour détournement de fonds publics a immédiatement été attaqué : "M. Dalongeville, je me demande ce qu’il fait là ! Quelle place a-t-il ici ? Si j’étais à sa place, (je prendrais) le premier train qui m’emporte vers le sud", a lancé Eugène Binaisse. "Vous n’avez aucune valeur morale, M. Binaisse !", a répondu Gérard Dalongeville. "Vous êtes l’homme de la Fédération, M. Binaisse. Vous êtes le représentant de la fédération socialiste du Pas-de-Calais. Une fédération perquisitionnée, placée sous tutelle. La marionnette du Parti socialiste, c’est M. Binaisse". Le tout sous l'oeil de Steeve Briois, le candidat du Front National : "En général, on lave son linge sale en famille, pas en public."

Extraiteurope1


Steeve Briois, donné vainqueur par un sondage le matin même, a également attaqué la candidature de Gérard Dalongeville : "C’est une insulte qui est faite aux habitants d’Hénin-Beaumont, qui ont été trompés, trahis, spoliés. Que cet homme qui a mis la ville en déficit à deux reprises, en 2004 et 2008, qui a été révoqué, ose se représenter, c’est l’affaire de la justice, mais personnellement, ça me choque." 
dalymotiondebat

Jean-Marc Legrand,  candidat UMP, est resté plus en retrait. Il affirme qu'il envisage de faire « entre 12 et 15 % ». Selon lui, malgré les divisions, au second tour, va se constituer "un front républicain". Steeve Briois n'en demandait pas tant. Les projets, l'avenir de la ville d'Hénin-Beaumont semblent loin des préoccupations... Un débat animé, politique, spectaculaire mais finalement très creux...



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter