Cet article date de plus de 6 ans

Le Tréport : les lauréats du parc oélien offshore dévoilés demain 7 mai à Paris

Le Tréport en Seine-Maritime attend la décision concernant l'attribution du marché du parc éolien offshore. La ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie dévoilera demain les lauréats pour l'installation d'éoliennes en mer à l'horizon 2023.  

Un exemple d'installation d'éoliennes en pleine mer
Un exemple d'installation d'éoliennes en pleine mer © Creative Commons - Andreas Klinke Johannsen
L'éolien en mer concerne la Seine-Maritime (Le Tréport) et les îles d'Yeu et de Noirmoutier en Vendée. Deux consortiums ont déposé un dossier EDF et GDF Suez, pour chacun un projet de 500 mégawatts. 

GDF Suez s'est associé à Neoen Marine et au portugais EDP Renouvelables, avec des éoliennes de 8 mégawatts fournies par Areva. EDF est lui associé à l'allemand WPD Offshore et concourt avec des éoliennes Alstom de 6 mégawatts. L'opérateur historique avait remporté trois des quatre parcs de 500 MW attribués lors du premier appel d'offres gouvernemental, tandis que le dernier a été attribué à l'espagnol Iberdrola.

Les deux parcs actuellement en jeu devraient être mis en service à l'horizon 2023 et compteront de 62 à 100 éoliennes chacun, capables de produire en tout environ 1.000 mégawatts d'électricité au maximum.
          
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergies renouvelables