La soeur d'un détenu qui s'est suicidé à la prison de Maubeuge, demande réparation à la Garde des Sceaux

La soeur d'un détenu, mort en août 2010 à l'hôpital de Maubeuge (Nord) après une tentative de suicide en prison deux mois auparavant, a demandé
mercredi réparation à la Garde des Sceaux, a annoncé l'Observatoire international des prisons (OIP).

La prison de Maubeuge.
La prison de Maubeuge. © Google Street View
"Souad Y. a adressé à la Garde des Sceaux (Christiane Taubira) une demande de réparation pour le préjudice causé par le décès de son frère en détention", a indiqué l'OIP dans un communiqué.

"En parallèle, son avocat demande la réouverture de l'instruction concernant la plainte que sa cliente avait déposée pour +non-assistance à personne en danger+ et +mise en danger de la vie d'autrui+, classée sans suite", a ajouté l'association.

"Fragilité psychique extrême"

"Incarcéré en novembre 2009 (pour trafic de stupéfiants, NDLR), Malek Y. souffrait d'une fragilité psychique extrême. Pendant les sept mois de sa détention, il n'a eu de cesse de tenter de se donner la mort : au total, pas moins de 10 tentatives de suicides ont été consignées par l'administration pénitentiaire", assure l'OIP.

L'organisation affirme que "l'administration pénitentiaire s'est contentée d'une surveillance renforcée, notamment en affectant dans la cellule de Malek son frère, détenu dans le même établissement". L'Etat a été condamné le 29 octobre 2013 par le tribunal administratif de Lille pour "faute" après le suicide d'un autre détenu à la prison de Maubeuge (Nord) en 2008.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison