Ice Bucket Challenge : Pierre Ménès défie René Girard l'entraîneur du LOSC

© Youtube / AFP
© Youtube / AFP

L'animateur de Canal + Pierre Ménès s'est livré à son tour au "Ice Bucket Challenge" qui vise à se verser sur la tête un seau d'eau glacé pour promouvoir la recherche contre la maladie de Charcot. Il a invité René Girard - l'une de ses cibles favorites - à en faire de même.  

Par YF

C'est le jeu à la mode entre "people" sur les réseaux sociaux. Mais plus il se popularise, plus il semble perdre son sens, comme le montre la vidéo diffusée par Pierre Ménès, animateur des soirées foot et du Canal Football Club sur Canal +.
Menes Ice Bucket
Ce défi - qui vise à réaliser une vidéo où l'on s'asperge d'eau glacée - a été lancé cet été aux Etats-Unis dans un but caritatif : promouvoir les dons en faveur de la recherche pour lutter contre la SLA - sclérose latérale amyotrophique - un maladie neurodégénérative mortelle, plus connue en France sous le nom de "maladie de Charcot". Les "arrosés" s'engagent en principe à faire un don et nomment trois personnes qui devront elles aussi relever le défi.

Aux Etats-Unis, les personnalités qui participent au "Ice Bucket Challenge" rappellent dans leurs vidéos l'objectif premier de ce défi. Mais avec l'effet de mode, beaucoup omettent de le signaler. C'est le cas de Pierre Ménès qui profite même de la vidéo pour tâcler trois de ses "têtes de turc" favorites : le joueur brésilien de Bastia Brandao, suspendu pour avoir asséner un coup de tête au Parisien Thiago Motta , le défenseur latéral de l'équipe de France Patrice Evra, avec lequel il avait eu quelques mots  par médias interposés, et René Girard, l'entraîneur du LOSC, dont il critique régulièrement le style de jeu et l'état d'esprit. "Je vous propose de choisir sur Twitter trois personnes à nominer", lance Pierre Ménès dans sa vidéo, après avoir reçu un seau d'eau dans un jacuzzi. "Personnellement, j'aurais choisi Brandao, René Girard et Patrice Evra. Mais je vous laisse votre libre arbitre..."

Si la vidéo n'est pas tout à fait dans l'esprit du "Ice Bucket Challenge", Pierre Ménès en a peut-être respecté la lettre en versant lui aussi un don à l'Association française pour la recherche sur la SLA

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus