Cet article date de plus de 6 ans

Le LOSC accroché par Krasnodar en Europa League

Le LOSC, leader de Ligue 1, a concédé le nul (1-1) face aux Russes du FK Krasnodar pour son entrée en lice en Europa League, jeudi au stade Pierre-Mauroy.
Le LOSC doit se contenter du nul face à Krasnodar.
Le LOSC doit se contenter du nul face à Krasnodar. © AFP
Le Losc, inefficace et brouillon, peut s'estimer heureux de ne pas avoir été battu et peut remercier son gardien Enyeama qui a réalisé plusieurs parades décisives.
Krasnodar, qui a pratiqué un jeu très rapide et séduisant, a ouvert le score par Laborde (35) sur une de ses premières opportunités et a gâché plusieurs occasions de prendre le large avant que les Dogues n'égalisent sur coup franc par Kjaer (63).
video kra

Les deux équipes se partagent la deuxième place du groupe H avec 1 points après cette première journée qui a également vu Everton battre facilement Wolfsburg (4-1), où Lille se déplacera dans deux semaines. Dans la lancée de sa bonne seconde période face à Nantes (2-0) dimanche en championnat, le Losc débutait bien la partie et se créait plusieurs occasions.

Balmont voyait d'abord une frappe détournée en corner par le gardien russe Dykan (9), avant de trouver le poteau gauche du but de Krasnodar sur un missile de 20 mètres (24), tandis qu'Origi avait tiré juste à côté après une belle percée côté gauche (14).


Enyeama sauve le Losc

Ce sont pourtant les Russes qui ouvraient le score contre le cours du jeu. Sur un centre de Jedrzejczyk, Ahmedov talonnait pour Laborde, dont la frappe était déviée par Balmont et finissait au fond des filets d'un Enyeama impuissant (0-1, 35). Juste avant la mi-temps, le gardien lillois sauvait son équipe en repoussant une frappe d'Ari qui s'était présenté seul face à lui (45+1).

A la pause, René Girard décidait de remplacer Mavuba par Delaplace et Roux par Frey pour redonner de l'allant à son équipe. Et il était près d'être récompensé d'entrée quand, après une belle action collective, Lopes voyait sa frappe contrée de justesse en corner (47). Peu après, Enyeama remportait un nouveau face à face avec un attaquant russe parti dans le dos de la défense nordiste (49).

Lille poussait pour égaliser, à l'image d'une frappe de Lopes repoussée par Dykan (55), mais s'exposait aux contres de Krasnodar qui exploitait le moindre espace.
Alors qu'il commençait à douter, le Losc parvenait pourtant à ses fins sur coup franc. Des 25 mètres, Kjaer enroulait son ballon au-dessus du mur et trompait Dykan qui ne pouvait qu'effleurer le ballon (1-1, 63).

Les joueurs de René Girard repartaient à l'attaque et tentaient d'enflammer la partie alors que des éclairs illuminaient le ciel lillois.
Pas assez précis, ils ne réussissaient toutefois pas à surprendre la solide arrière garde russe malgré une dernière frappe de Lopes qui manquait de peu le cadre (90).

Les réactions

Florent Balmont (milieu de Lille): "On est tombé sur une bonne équipe russe, je pense aussi que le but nous a mis un peu dedans. Dans les dix dernières minutes, on a aussi baissé la tête parce qu'on s'est mis la pression. C'était bien de revenir au score malgré tout et de ne pas perdre ce premier match à la maison. N'oublions pas que Krasnodar a sorti la Real Sociedad, ce n'est pas anodin. On va jouer sur tous les tableaux, on a envie de jouer cette compétition à fond. L'Europa League demande beaucoup d'efforts mais cela fait une bonne expérience pour les jeunes."

Divock Origi (attaquant de Lille): "On espérait gagner ce match mais on a manqué de réalisme. Ce n'est jamais facile de gagner deux matches d'affilée à la maison (après la victoire contre Nantes 2-0). Physiquement, on était moins bien, on a laissé plus d'espaces. On a aussi baissé en intensité et en agressivité. On va jouer la Ligue Europa à fond, on est ambitieux. Ce ne sera pas facile à gérer, notamment sur le plan de la fraîcheur, mais le coach va gérer."
video guirrda kra

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc sport