Cet article date de plus de 6 ans

Tentative de suicide de Valentin au lycée Fénelon à Lille : une cellule d'aide pyschologique mise en place

Les élèves du lycée Fénelon sont ébranlés au lendemain de la tentative de suicide de l'un de leur camarades, Valentin. L'adolescent de 15 ans est toujours hospitalisé dans un état grave, après avoir sauté d'une coursive au 3ème étage de l'établissement
Au lycée Fénelon, ce mercredi matin.
Au lycée Fénelon, ce mercredi matin. © France 3
L'émotion était forte ce matin devant le lycée Fénelon à Lille. Hier mardi, un adolescent s'est jeté du troisième étage de l'établissement, tombant au milieu d'un groupe d'élèves. Aujourd'hui des dizaines de jeunes agés de 15 à 17 ans sont venus chercher une aide auprès de la cellule d'urgence médico-psychologique mise en place dans le lycée. 

La plupart d'entre eux ont assisté au drame. "Moi, je l'ai vu atterrir par terre, raconte une lycéenne. Il y en a qui ont vu toute la scène." Valentin, élève en classe de seconde a laissé une lettre, "codée", qui pourrait expliquer son geste.

Psychiatres et psychologues sont mobilisés pour aider les témoins de la scène à faire face au traumatisme vécu. La situation est d'autant plus délicate qu'elle concerne des adolescents. "Beaucoup de pleurs. Beaucoup de solidarité et beaucoup de culpabilité, explique le psychiatre François Ducrocq. Il y a toujours un peu de culpabilité et puis des questionnements. C'est toujours la cas face à des comportements suicidaires. On est là depuis hier pour essayer de prendre en charge les manifestations aigues mais le gros du travail, c'est de prévenir d'éventuelles manifestations ultérieures."
durée de la vidéo: 01 min 24
Une cellule pyschologique au lycée Fénelon

La cellule d'urgence médico-psychologique restera en place au moins jusque demain, jour de la reprise des cours. Le jeune homme qui a tenté de se suicider serait toujours hospitalisé dans un état grave. 

Sur le réseaux sociaux, très utilisés par les lycéens, les réactions à cette tentative de suicide sont très nombreuses depuis hier. Voici quelques messages postés sur Twitter.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers