Ebola : le CHR de Lille prêt à affronter le virus

© France TV
© France TV

Les autorités sanitaires ne le cachent pas. Ebola peut passer par la région. Ce virus, c'est aujourd'hui quelque 10.000 malades en Afrique. Avec un taux de mortalité de 50%. Mais pas de panique. On évoque uniquement des cas isolés que le centre hospitalier de Lille est prêt à accueillir.

Par @F3nord

Service des maladies infestieuses au CHR de Lille... Au bout d'un couloir, une zone bien délimitée et protégée, c'est ici que les malades atteints du virus Ebola seront soignés. Mais avant tout contact, le personnel médical qui intervient toujours en binôme, doit se protéger. Le virus se transmet d'homme à homme par les fluides corporels comme la salive, le sang ou l'urine.

Ebola : le Nord Pas-de-Calais est prêt

Plus de 300 soignants ont déjà été formés à un protocole très stricte. Des urgences jusqu'au bloc opératoire, le CHRU de Lille a été désigné hôpital de référence pour le Nord Pas de Calais et la Picardie. Dans les autres hôpitaux de la région, des médecins relais sont alertés.

A chaque pays, son protocole. Les médecins du CHR de Lille respectent cette souveraineté mais ils réclament des recommandations internationales, nourries de l'expérience des pays comme l'Espagne et les Etats-Unis où des cas d'Ebola sont avérés.  

Le CHR Lille forge sa propre expérience. Depuis l'été dernier, 4 cas suspects ont été pris en charge dans le dispositif Ebola. Aucun d'entre-eux n'a été confirmé.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus