70 ans après, Soissons (02) rend hommage à ses Justes

Publié le Mis à jour le
Écrit par PGC

Ce sont les héros anonymes de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, plus de 70 ans après, Soissons (02) a rendu hommage à ceux qui ont eu le courage de permettre à des familles juives d'échapper à la déportation, comme Jacques Bouldoire.

Au péril de sa vie, le Soissonnais Jacques Bouldoire a sauvé une famille de la menace nazie. En 1942, la famille Lewkowicz confie la tutelle de ses cinq enfants à leur fille aînée, Germaine mariée avec un non-juif, Jacques Bouldoire. Celui-ci va alors tout mettre en œuvre pour faire franchir la zone libre aux enfants Lewkowicz.

Dans bon nombre de mémoires, le souvenir de cet acte de bravoure est resté intact. Aujourd'hui, Jacques Bouldoire, décédé en 1952, a été reconnu « Juste parmi les nations » à titre posthume. Il s'agit de la plus haute distinction honorifique décernée par l'Etat d'Israël à des civils. 3760 français ont été reconnus Justes par l'institut Yad Vashem.

Jacques Bouldoire devient ainsi le 23ème Axonais à qui ce titre est décerné.


durée de la vidéo: 01 min 52
70 ans après, Soissons (02) rend hommage à ses Justes