Cet article date de plus de 6 ans

Douai : un membre du clan Hornec aux assises pour vol de 25kg d’or

Fabrice Hornec, cousin de plusieurs figures du grand banditisme de la région parisienne, est jugé à partir de lundi aux assises de Douai pour vol de 25 kg d’or en janvier 2011, dans la Somme.
Le procès de Fabrice Hornec se tient aux assises de Douai.
Le procès de Fabrice Hornec se tient aux assises de Douai. © MAXPPP
Fabrice Hornec est jugé à partir de lundi aux assises de Douai pour vol de 25 kg d’or en janvier 2011, dans la Somme. L’accusé est poursuivi avec William Noël, 46 ans, pour avoir braqué deux convoyeurs belges qui ramenaient de Paris une mallette d'or dans leur entreprise, et avoir tenté de les tuer avec leurs armes à feu.

David Saghi, 40 ans, et Jérôme Vuillemin, 39 ans, sont eux poursuivis pour des complicités à des degrés divers dans ce braquage. Tous en état de récidive légale, les quatre hommes nient farouchement leur implication. Des écoutes téléphoniques ont permis de remonter la piste des braqueurs.

Fabrice Hornec est un cousin du clan Hornec : les frères Jean-Claude, Marc et Mario sont considérés comme des figures du grand banditisme de la région parisienne. Dans le milieu du banditisme ils se font appeler "les H". L’un des plus célèbres gangs de mafieux sévit depuis des années dans l’est parisien. Braquages, meurtres, "saucissonnages", trafic de voitures et des stupéfiants, la liste des méfaits du clan Hornec est longue.

Valise remplie d’or

Le 25 janvier 2011, alors qu'ils reviennent en voiture de Paris et retournent en Belgique par l'autoroute A1, le gérant et l'employé d'une société belge spécialisée dans l'achat d'or sont braqués par trois malfaiteurs, à hauteur de la commune de Maurepas (Somme).

A bord d’une Audi, les braqueurs ouvrent le feu à de nombreuses reprises, blessant légèrement un des convoyeurs. La voiture de ces derniers a été touchée à 25 reprises à l'aide d'un fusil de chasse et d'une arme de poing. Les braqueurs s’emparent de  valise contenant de l’or, prennent la fuite et changent rapidement de véhicule. Les deux voitures ont finalement été incendiées.

"On n'a pas écouté mon client lors de l'instruction, j'espère qu'on l'écoutera à l'audience", a déclaré Me Clarisse Serre, avocate de William Noël, carrure de rugbyman et qui fait partie, comme la famille Hornec, de la communauté des gens du voyage. "Il y a de grands vides dans ce dossier", a-t-elle ajouté, soulignant que son client était le seul des quatre accusés à se retrouver pour la première fois aux assises.

Fabrice Hornec et ses complices ont été interpellés en 2011 en région parisienne. Le procès devrait durer deux semaines et s’achever le vendredi 28 novembre.

Selon la défense des accusés, l'identité des commanditaires de ce vol est encore inconnue et Fabrice Hornec, qui venait d'obtenir une libération
conditionnelle de prison, savait qu'il était sur écoute.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
banditisme justice assises