Cousolre : quand l'affaire de la gifle resurgit au détour d'une bagarre

Les faits remontent au réveillon du 1er janvier. Une bagarre a éclaté au centre du village de Cousolre, peu après minuit. Elle a impliqué le 2ème adjoint de la commune, Raynald Delleaux et sa famille ainsi que plusieurs jeunes habitants de la commune. L'élu a été transporté aux urgences, légèrement blessé. Il a porté plainte, identifiant notamment deux des agresseurs. L'un d'eux est connu. C'est celui qui a reçu une gifle devenue célèbre en 2010. Celle du maire de Cousolre pour le réprimander après qu'il l'a insulté et escaladé un grillage afin de récupérer un ballon tombé dans un terrain communal. Le débat sur la responsabilité des maires avait eu un écho médiatique fort.

Pour cette gifle, Maurice Boisart, maire de Cousolre, avait été condamné en première instance à 1 000 € d’amende avec sursis et 250 € de dommages et intérêts, puis relaxé en appel le 10 octobre 2012. 

Cette nuit, ce personnage accompagné de quelques autres, dont son frère , continue à œuvrer dans la terreur, en caïds d’Opérette.


La présence de ce jeune dans la bagarre de la Saint-Sylvestre a interpellé Maurice Boisart, qui a publié un long billet immédiatement sur sa page Facebook : "Souvenez vous c'était en 2010. De la même manière que je gère les finances de ma ville , en bon père de famille , j'ai essayé de remettre sur le droit chemin, une graine de voyou. La Justice voulait me faire croire que j'étais un monstre ,que je cherchais la notoriété, et puis quoi encore ?? Une gifle comme j'en ai pris gamin, pas de quoi fouetter un chat ! Le souci c'est que la Justice estimant que notre jeunesse était belle, qu'elle ne demandait qu'à s'exprimer, et elle avait raison, sauf que quand le ver est dans le fruit, il y a un problème, les événements qui ont suivi m'ont confirmé mon analyse. (...) Cette graine de voyou , protégée par les magistrats, Procureur, Pdent de TGI, a mûri, elle est devenue un vrai voyou. Cette nuit, ce personnage accompagné de quelques autres, dont son frère, continue à œuvrer dans la terreur, en caïds d’Opérette. Grave cette fois agression d'une famille qui fêtait la St Sylvestre entre amis , chez eux , c'est Raynald ( Maire-Adjoint ) qui a été agressé avec 3 de ses convives, après avoir été agressés, maltraités, sauvagement battus , se sont retrouvés tous les 4 aux urgences , en sang , lunettes cassées , meurtris , tous choqués par tant de violence." Un message signé Maurice Boisart, maire de Cousolre, "qui en a ras-le-bol". 

Dans La Voix du Nord, le frère du jeune homme qui a reçu la gifle en 2010 ,a donné sa version des faits : "Raynald est sorti de chez lui. Il a voulu attraper mon frère, mais Pierre lui en a mis une. Moi, j’ai mis un coup de poing au frère de Raynald. Après, on m’a fait tomber, j’ai pris au moins deux coups de poing." Selon l'adjoint au maire, les jeunes ont essayé de jeter des pétards à l’intérieur de la maison et ont tapé dans les vitres. Ce qui l'a amené à sortir et à être pris à partie. 

La gendarmerie a ouvert une enquête pour éclaircir les circonstances de cette rixe qui fait resurgir l'affaire de la gifle à Cousolre.