• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le RC Lens va-t-il recruter d'ici le 2 février ?

Kombouaré veut recruter mais au RC Lens, rien n'est moins sûr... / © AFP
Kombouaré veut recruter mais au RC Lens, rien n'est moins sûr... / © AFP

Lens n'aura pas de soucis pour terminer la saison sur le plan financier, a assuré samedi son président Gervais Martel, reçu la veille par la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG). Quant au recrutement...

Par AFP

"J'ai rassuré la DNCG sur la pérennité du club jusqu'à la fin de saison. Nous sommes en attente d'éléments que notre actionnaire doit nous fournir dans les jours à venir. Il a déjà commencé à nous en donner. Nous n'allons pas faire de plans sur la comète. Petite consolation, c'est qu'il n'y aura pas d'inquiétude pour que Lens finisse la saison", a expliqué à Amiens Gervais Martel avant la rencontre de L1 entre Lens et Lyon.

"Lens n'a jamais eu de problème financier. Jamais, depuis le 1er juin, Lens n'a eu de découvert bancaire. Jamais il n'y a eu de retard de paiement sur les salaires ou les charges. Au moment où je vous parle, Lens est positif au niveau des comptes bancaires.  De plus, il n'y a que 3 millions d'euros de dettes. Tout simplement car nous avons refinancé La Gaillette (le centre d'entraînement, ndlr) en 2010, au moment de notre seconde descente en Ligue 2", a-t-il ajouté.

Le président lensois a évoqué sa réunion à la DNCG, confirmant que l'Azerbaïdjanais Hafiz Mammadov, en difficultés dans son pays depuis l'été, restait bien l'actionnaire majoritaire du club et qu'il s'était engagé à honorer ses obligations en versant 14 millions d'euros.

"J'ai simplement expliqué les éléments nouveaux en ma possession, a-t-il poursuivi. A savoir que l'actionnaire majoritaire restait Hafiz Mammadov. Je l'ai d'ailleurs rencontré jeudi à Bakou, je l'ai trouvé en bonne forme. J'ai expliqué qu'il voulait faire face à ses obligations, à savoir trois versements: 4 millions d'euros courant janvier, 5 en février et 5 en mars. Tout cela est garanti par un certain nombre d'éléments".

L'argent à temps ?

Gervais Martel devra transmettre les éléments nouveaux au gendarme financier du football français pour espérer obtenir la levée de l'interdiction de recrutement prononcée début août. "Nous sommes en attente de recruter si tout arrive avant le 2 février. J'espère avant, car nous ne recruterons pas le 2 février à 17h00. Si nous recrutons..."

Lens, 19e de L1 avec 19 points avant la rencontre contre Lyon samedi, avait été interdit d'accession en L1 à deux reprises par la DNCG en juillet, faute de garanties financières suffisantes, avant d'obtenir gain de cause auprès du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

A lire aussi

Sur le même sujet

"La Grenade" version Kùzylarsen

Les + Lus