Mère condamnée pour l'absentéisme de son fils à Escaudain : “Pas une bonne solution” pour Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud-Belkacem, le 9 février à Marseille. / © MAXPPP
Najat Vallaud-Belkacem, le 9 février à Marseille. / © MAXPPP

Sanctionner une mère par une peine de prison avec sursis pour l'absentéisme de son fils, comme cela vient d'arriver à Valenciennes, n'est pas une bonne solution, a estimé mardi Najat Vallaud-Belkacem sur France Inter.

Par AFP

La mère d'un élève du collège d'Escaudain (Nord), aux abonnés absents deux années scolaires durant, a été condamnée le 5 février à quatre mois de prison avec sursis, a annoncé lundi le procureur de Valenciennes. Interrogée pour savoir si c'était la bonne solution, la ministre de l'Education
nationale a rétorqué mardi sur France Inter: "Non, évidemment que non. Il semblerait - je n'ai pas les détails de cette affaire - mais il semblerait que ce soit un cas très exceptionnel dans lequel, c'est au nom de la protection de l'enfant lui-même qu'on a convoqué sa mère pour instruire le dossier".

"Ne pas en arriver à ces extrémités"

"Vous savez quel est mon attachement à ce que l'école et les parents puissent travailler ensemble pour co-éduquer les enfants, et donc à ce qu'il y ait un rapprochement qui permette de ne pas en arriver à ces extrémités là, bien sûr", a-t-elle ajouté.
najat


Selon le procureur, la mère du collégien a refusé tout contact avec l'Education nationale, ne s'est pas présentée à l'atelier de parentalité vers lequel elle a
été orientée, n'a pas donné suite aux injonctions des services éducatifs mandatés par un juge des enfants, et enfin, n'a pas assisté à son procès.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus