La vidéo d'une fille de 12 ans agressée par une ado de 14 ans, sans réaction des passants, choque en Belgique


Une affaire de harcèlement scolaire en Belgique qui fait écho à un phénomène de société dont on parle beaucoup en France depuis quelques mois.  

Par @F3nord

C'est la chaîne flamande VTM qui a diffusé la vidéo dans son journal ce mardi soir. On y voit une jeune fille de 12 ans et une autre de 14 ans près d'un arrêt de tram à Deurne, près d'Anvers. La plus jeune est insultée, menacée puis frappée à coups de pieds dans le visage par l'ado de 4 ans ! Le tout filmé par une autre jeune fille et posté sur Facebook ! Sur la vidéo, on s'aperçoit également que les quelques personnes autour des deux jeunes filles ne réagissent pas, ce qui rajoute à l'indignation face à des images très violentes.

Selon VTM, la fille qui est frappée est depuis plusieurs mois victime de harcèlement scolaire. Son père affirme elle vit un vrai cauchemar depuis son arrivée au collège (secondaire en Belgique). L'établissement a immédiatement réagi en expulsant l'adolescente qui l'a frappée. La justice a également été saisie. Selon sa grand-mère citée par 7sur7, "le déferlement de haine contre sa petite fille sur les réseaux sociaux après la diffusion de cette vidéo constitue une "punition suffisante". 

Harcèlement, violence et réseaux sociaux

L'histoire fait beaucoup réagir en Belgique car elle mêle harcèlement scolaire, violence, réseaux sociaux. Selon un professeur de psychologie cité par la RTBF, la vidéo change complètement les données de ce problème de société, dont on parle aussi beaucoup plus qu'avant en France : "Maintenant, c’est beaucoup plus facile d’en parler parce qu’on a des traces. Alors qu’avant, si les témoins n’avaient pas parlé, personne ne l’aurait su. On aurait juste eu la parole de l’agressé contre celle de l’agresseur. Maintenant, les parents peuvent se saisir des traces, la victime aussi. Cela nous force, en tant qu’adulte, à prendre les choses en main. On ne peut pas nier qu’il se passe quelque chose."


A lire aussi

Sur le même sujet

Les gens des Hauts : Tourcoing, la ville aux mille visages

Les + Lus