Basket : une finale européenne pour l'ESBVA ?

L'ESBVA doit marquer 10 points de plus au minimum que les Israëliennes. / © MAXPPP
L'ESBVA doit marquer 10 points de plus au minimum que les Israëliennes. / © MAXPPP

L'ESBVA-LM est à un match d'une finale de Coupe d'Europe. Mais le défi est de taille... Il faut battre ce jeudi soir les Israëliennes du Maccabi Bnot de 10 points au moins...

Par @F3nord

Battues la semaine dernière en Israël (66-57) lors du match aller, les basketteuses de l'ESBVA-LM doivent réaliser un petit exploit ce jeudi soir dans leur salle du Palacium. Elles doivent tout simplement gagner de 10 points au moins. A la clé, un billet pour la première finale européenne de l'histoire du club.  

10 points, c'est à la fois peu et beaucoup en basket. «Se qualifier ne sera pas un miracle, mais quand même un exploit. Si on veut aller le chercher, ça se jouera sur les valeurs humaines, explique Fred Dusart, l'entraîneur villeneuvois, sur le site du club. On ne regarde pas le score, on rentre dans le match avec toute l’énergie. On a une revanche à prendre, mais on n’est pas favori, on n’a rien à perdre."

"Ce club a aussi besoin de gagner quelque chose"

L'an dernier, au même stade de la compétition, l'ESBVA-LM avait été éliminée par le Dinamo Moscou. « Je ne sous-estime pas notre équipe de l’an dernier, mais celle de cette année est bien meilleure, à tous les postes, affirme Laetitia Kamba dans La Voix du Nord. Sur notre réel niveau, on peut y croire ! »

Troisième de Ligue féminine, demi-finaliste de la coupe de France, l'ESBVA-LM doit maintenant concrétiser sa bonne saison en réussissant sur la scène européenne. Certes l'Eurocoupe est moins prestigieuse que l'Euroligue mais ce serait déjà un grand pas pour un club qui cherche à se forger un palmarès. Ann Wauters, l'expérimentée capitaine, n'a jamais remporté cette compétition européenne. Elle y croit et va pousser ses coéquipières : "C'est maintenant qu’on va voir si on est une vraie équipe, pas que des copines, a-t-elle déclaré dans La Voix du Nord. C’est ça aussi le haut niveau. Moi, j’ai envie de gagner. Et tout le monde, je pense mais il faut aussi avoir la niaque et se dire c’est fini d’être gentilles , montrer qu’on veut gagner quelque chose, avoir toute la confiance entre nous. Et ce club a aussi besoin de gagner quelque chose, d’un petit déclic en plus. C’est maintenant ! »

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus