Cet article date de plus de 6 ans

Il fait 8000 km pour rencontrer un homme que Facebook lui a suggéré comme ami

Victor, un étudiant belge, a décidé de se rendre jusqu’au Texas pour rencontrer un ami suggéré par Facebook. 
Victor et Neal, amis virtuels devenus amis réels.
Victor et Neal, amis virtuels devenus amis réels. © Victor Van Rossem via Vimeo
Si vous êtes présent sur Facebook, vous savez que régulièrement, le réseau social vous suggère des amis. Un algorithme secret et compliqué est à l'origine de ces suggestions : passions ou amis en commun, mêmes centres d'intérêt... L'histoire de Victor, étudiant belge à Gand (à 45 minutes de Lille environ) a commencé par cette "suggestion". Un jour, Facebook lui suggère de devenir ami avec Neal D Retke, un américain de 49 ans.

Une proposition qui l'intrigue et l'étonne car il semble ne rien avoir en commun avec lui. Il découvre le profil de Neal et se montre intéressé : "Je suis devenu fasciné par lui. Il avait une longue barbe et semblait un peu bizarre. Il réalisait des performances artistiques et des peintures de créatures mythiques et de bêtes étranges qui ont fait que je me suis encore plus intéressé à lui. Il avait l’air de quelqu’un que j’avais envie de rencontrer, une personne très excentrique", a expliqué Victor à plusieurs médias internationaux (retranscrit par RTL.be).

Victor le contacte via Facebook mais n'a pas de réponse. Sa réaction est surprenante. L'étudiant décide de se rendre à Austin au Texas pour retrouver Neal (dont il n'a pas l'adresse). Il va en faire une sorte de documentaire sur l'amitié, sur ce que Facebook change désormais dans nos relations, sur les concepts de distance et de proximité...
vimeo retke

Sur place, à 8000 km de la Belgique, Victor et son ami Bran ont mis une semaine à retrouver l'ami virtuel. Ils ont placardé des affiches et demandé aux passant s’ils le connaissaient. Dans le petit film ci-dessus (en anglais), on découvre ensuite comment la rencontre a eu lieu et ce qui s'est passé après. Emouvant, drôle et étrange. "Nous nous sommes beaucoup amusés avec Neal et je le considère comme un vrai ami. Nous sommes toujours en contact via Facebook et il pourrait venir nous rendre visite l’été prochain", conclut Victor. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réseaux sociaux belgique