Cet article date de plus de 6 ans

Paris-Roubaix : pour Arnaud Démare, "sur les pavés, il faut être méchant"

Le champion de France Arnaud Démare aborde Paris-Roubaix avec l'ambition "d'un bon résultat" annonçant que pour y parvenir, il "faut être méchant" sur les pavés, a-t-il expliqué ce samedi à Compiègne.
Arnaud Démare sur les pavés du Tour des Flandres dimanche dernier.
Arnaud Démare sur les pavés du Tour des Flandres dimanche dernier. © LUC CLAESSEN / BELGA / AFP
"Paris-Roubaix, on a mal partout. Il faut s'arracher. Il faut être méchant sur et avec les pavés", a dit le coureur picard de la FDJ estimant avoir "l'équipe et les jambes pour réussir un résultat". Démare qui avait crevé deux fois et avait chuté l'an dernier "espère être épargné par la malchance". "Il le faudra pour suivre et tenter de battre des gars comme Alexander Kristoff et John Degenkolb qui sont sur un nuage pour le moment", a-t-il ajouté. 

Arnaud Démare, 12e l'an dernier, pourra compter sur le soutien "total" de son équipier Yoann Offredo, souvent très à l'aise sur les pavés mais qui mettra "complètement (ses) ambitions personnelles de côté", a-t-il assuré. "Ce sera tout pour Arnaud", assure Offredo. "Physiquement, il est peut-être un peu en-dessous par rapport à l'an dernier. Mais Roubaix, ça se roule au mental. Et de ce point de vue, il a vraiment passé un cap. Il ne baisse jamais les bras. Ce sera un client, c'est sûr".

Depuis Frédéric Guesdon en 1997, plus aucun Français ne s'est imposé dans cette mythique épreuve.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paris-roubaix cyclisme sport