• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Evasion de Redoine Faïd : “Je me disais, ils font une simulation”, raconte un surveillant deux ans après

Rédoine Faïd menace les surveillants / © Capture TF1
Rédoine Faïd menace les surveillants / © Capture TF1

Un des surveillants pris en otage par Redoine Faïd lors de son évasion témoigne pour la première fois dans La voix du Nord. Deux ans après.

Par @f3nord

Deux ans après l'évasion spectaculaire de Redoine Faïd de la prison de Sequedin le 13 avril 2013, l'un des surveillants pénitentiaires témoin direct et victime de l'opération du caïd, témoigne dans les colonnes de La Voix du Nord.

L'homme est l'un des quatre otages de Faïd lors de son évasion qu'il a commencée alors qu'il se dirigeait vers le parloir. Il était sensé y retrouver son frère. "La collègue ouvre la porte, et là, Redoine Faïd la met en joue. Il la plaque au sol, tire en l’air. Moi, j’étais là, plaqué contre le mur. Je me disais Ils font une simulation, un exercice. C’est quand il a fait sauter la première porte que j’ai réalisé", confie le témoin au quotidien régional. Redoine Faïd était muni d'un pistolet et d'explosifs. 

"Il a fait déshabiller deux agents pour passer, je me suis retrouvé en chaussettes", poursuit le surveillant de la prison de Sequedin. Une fois dehors, le détenu emmène ses quatre otages vers l'A25. Il en libère trois et en emmène un à bord de la voiture de son complice  (il le relâchera quelques minutes après). "Redoine Faïd nous a dit de nous allonger dans le fossé. Là, il n’avait plus besoin de nous, j’ai pensé qu’il pouvait tirer".

Le surveillant ne travaille plus à Sequedin, incapable d'y retourner. Selon La Voix du Nord, 3 des 4 otages de Faïd n'ont toujours pas pu reprendre le travail. 
##fr3r_https_disabled##
faïd rétro

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Transbaie en 1989

Les + Lus