Derby RC Lens - LOSC : polémique autour du nombre de places attribuées aux supporters lensois

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord

Le RC Lens s'insurge contre la décision de la Préfecture de limiter le nombre de places réservées aux supporters lensois lors du derby face au LOSC.

2500, c'est le nombre de places qui auraient dû normalement être réservées aux supporters du RC Lens dans le Stade Pierre Mauroy pour assister au derby du 2 mai prochain à 14h. Mais selon le club lensois, la Préfecture du Nord vient de faire savoir qu'elle demandait à ce que ce nombre soit limité à 1000 : 
"Je ne peux que m'étonner qu'une telle décision soit envisagée alors même que nous avions, de notre côté, proposé plus de 4000 places aux supporters adverses lors du match aller au Stade de France, écrit le RC Lens dans un communiqué."

Pourquoi une telle décision ? Apparemment par crainte de débordements. "Les faits auxquels il est fait référence pour justifier cette position – envahissement du terrain lors de Caen-Lens – ont déjà fait l'objet d'une sanction par les autorités compétentes. Ils ne sauraient servir de prétexte à une nouvelle pénalisation envers notre public qui – dois-je le rappeler ? – a toujours été loué pour son fair-play et ses qualités festives, et est reconnu par tous comme l'un des meilleurs de France.

Le match de la relégation ? 

Le 21 février dernier, excédés par la défaite de leur équipe face à Caen, des supporteurs lensois avaient en effet lancé des fumigènes sur la pelouse et tenté de descendre sur le terrain. Le RC Lens avait été sanctionné de deux matches à l'extérieur sans espaces supporters par la commission de discipline de la LFP, à Bordeaux et Metz

Le contexte de ce derby pourrait bien être particulier puisqu'en fonction des résultats lors de la prochaine journée, il pourrait être le match de l'officialisation de la descente du RC Lens en Ligue 2. Mais on ignore si cet élément a été pris en compte dans la décision de la Préfecture. 

Le RC Lens demande à la Préfecture "le respect plein et entier du règlement afin que nos supporters, injustement stigmatisés, puissent accéder à l'ensemble de la tribune qui leur est normalement dévolue pour ce match."