L'avion du premier ministre tunisien dérouté à Lille-Lesquin

Publié le Mis à jour le
Écrit par @f3nord

En raison de la panne qui a provoqué ce mercredi la fermeture de l'espace aérien belge, un avion transportant le chef du gouvernement tunisien, Habib Essid, a du être dérouté sur l'aéroport de Lille/Lesquin.

L'avion du chef du gouvernement tunisien devait initialement se poser à Bruxelles. Mais en raison d'une panne de courant survenue au centre de contrôle du trafic aérien Belgocontro, l'espace aérien belge a été fermé ce mercredi et l'appareil a dû être déroulé vers une autre piste, celle de Lille/Lesquin

L'avion transportant Habib Essid s'est posé vers 15h30 et le chef du gouvernement est resté une bonne demi-heure dans les salons de l'aéroport lillois, où la sécurité a dû être renforcée. Un convoi, envoyé par l'ambassade de Tunisie à Bruxelles, est venu ensuite le chercher. Il a embarqué dans une voiture placée qui a roulé, sous escorte policière, vers la capitale belge. 

Les aéroports belges ont connu ce mercredi une journée noire en raison d'une panne électrique chez les contrôleurs aériens qui a empêché tout décollage et atterrissage pendant six heures, causant déviations, annulations et retards pour des milliers de passagers. Pour le seul aéroport de Bruxelles, 20 000 passagers ont été affectés, dont 4 000 ont atterri dans des pays voisins de la Belgique après la déviation de leur vol. L'aéroport de Lille/Lesquin a accueilli 8 vols déroutés ce mercredi.