• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Histoires 14-18 : Jean Tournassoud, photographe de guerre

© DR
© DR

Le photographe Jean Tournassoud était un admirateur des peintres du XIXème siècle. Il composait ses photos comme des tableaux, n'hésitant pas à s'arranger avec la vérité, pour créer des oeuvres de propagande. Il utilisait la technique de l'autochrome.

Par NT avec Dominique Patinec

Jean Tournassoud était un pionnier. Il a photographié la guerre en couleurs. Ami des frères Lumières, Jean Tournassoud, originaire de l'Ain, a utilisé la technique de l'autochrome et composé des tableaux aux teintes bariolées. Tournassoud était aussi un maître du noir et blanc. Pendant quatre ans, il a sillonné la France, et raconté le front et l'arrière à sa manière.

Histoires 14-18 : Jean Tournassoud, photographe de guerre
Source archives : - Collection privée Ph. Baticle - ECPAD  - France 3 - D. Patinec

Tournassoud est militaire de carrière. Quand la guerre éclate, il est officier dans un escadron, chargé d'approvisionner les troupes. Avec ses hommes, il côtoie les civils à l'arrière. Des civils qu'il réquisitionne pour ses photos de propagande.  Tournassoud  alimente la presse, en noir et blanc. Il en profite aussi pour prendre des clichés couleurs, les fameux autochromes au temps de pose très long. Les soldats se figent. Certains font même semblant d'avoir été frappés par une balle ennemie. Il immortalise aussi les troupes venues d'Afrique. Son travail est très apprécié. Il a toute liberté pour sillonner le front.

Les généraux s'arrachent les photos signées du maître. Le Tigre Clémenceau est un ami personnel. Tournassoud quitte l'armée en 1920. Il raconte sa guerre dans des livres et des expositions et devient un auteur très apprécié de photos de chevaux, de chiens et de chats.



 

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : l'Europe et nous (épisode 5/5)

Les + Lus