Cet article date de plus de 5 ans

Affaire du pain bio : 8000 euros d'amende requis contre le boulanger

Un couple de boulangers de Liomer (Somme) comparaît ce matin au tribunal d’Amiens. Ils sont accusés d'avoir vendu du pain bio sans pour autant détenir le label. Le parquet a requis 8000 euros d'amende dont 5000 avec sursis. La décision a été mise en délibéré au 4 octobre.
© France 3 Picardie
Tandis qu'un report d'audience a été demandé ce matin à cause d'un vice de forme, la société Api Liger, accusée de tromperie sur sa marchandise, a accepté de comparaître volontairement. Le tribunal avait en effet omis de convoquer Mme Bourgeois, co-gérante de la boulangerie, en tant que personne morale et pas seulement en tant que personne physique. Le procès aurait donc dû être reporté, mais l'accusée a tout de même choisi de comparaître.

Le parquet a requis 8000 euros d'amende dont 5000 avec sursis. Selon nos confrères du Courrier Picard, la décision a été mise en délibéré au 4 octobre.

Tout a commencé il y a deux ans, lorsque la Direction de protection des populations contrôlait l'atelier de fabrication de M. Bourgeois et s'aperçevait que le pain n'avait pas le label bio. Pourtant, les Bourgeois utilisent uniquement des farines issues de l'agriculture biologique. Cette affaire est considérée comme une injustice par nombre d'associations paysannes qui soutiennent le couple.

durée de la vidéo: 01 min 45
Affaire du pain bio : 8000 euros d'amende requis contre le boulanger

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société