Aisne : 238 propriétaires de cottages au Center Parc de l’Ailette poursuivent en justice le groupe Pierre et Vacances

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvia Bouhadra avec HENRY Eric
Le Center Parc de l'Ailette se situe à Chamouille dans l'Aisne.
Le Center Parc de l'Ailette se situe à Chamouille dans l'Aisne. © MAXPPP/Dominique Touchart

Le groupe Pierre et Vacances, propriétaire des Center Parcs, doit faire face à la colère de ses associés. Celui-ci demande aux propriétaires de cottages de renoncer à 7 mois et demi de loyers en raison de la crise sanitaire.

Au Center Parc de l'Ailette à Chamouille dans l’Aisne, comme dans d’autres, les cottages sont la propriété d’investisseurs privés qui ont décidé d'acheter des maisonnettes espérant un placement lucratif. Lorsque vous louez dans ces résidences de tourisme, une partie du loyer leur est reversée.

Mais avec le Covid-19 et les fermetures, le groupe Pierre et Vacances demande à ces propriétaires de faire des sacrifices. Et cela passe mal. L'entreprise leur demande dans le cadre d'une conciliation de renoncer à 7 mois et demi de loyers. En attente d’un accord, les paiements sont suspendus.

Mais un cabinet d’avocats parisien ne l’entend pas ainsi. Il défend les intérêts de 238 propriétaires de pavillons du parc de l’Ailette.

Ce que met en place Pierre et Vacances, ce n’est ni plus ni moins un chantage qui aujourd’hui n’est pas entendable par nos clients. Ils forcent à la signature de cet avenant. Si les copropriétaires signent, ils sont automatiquement payés de leur loyer. S’ils ne signent pas, ils ne sont pas payés.

Hawa Diack, avocate des propriétaires de cottages

Le groupe Pierre et Vacances avance, lui, ses difficultés financières exceptionnelles dues aux fermetures administratives. Il demande donc un geste du même ordre aux propriétaires de cottages. La majorité d'entre eux auraient déjà accepté de sacrifier 7 mois et demi de loyers.

Le secteur, l’industrie n’a jamais connu de telle crise en plus de 40 ans. Le sujet, c’est celui de cette crise sans précédent et comment en sortir par le haut et pérenniser cette relation avec nos bailleurs individuels, qui est la force et la valeur du groupe.

Stéphane Laugery, secrétaire général du groupe Pierre et Vacances-Center Parcs

Jusqu’au 2 décembre, les propriétaires de cottages peuvent encore accepter les conditions du groupe.

"L’objectif est d’obtenir du juge la condamnation de Pierre et Vacances à payer l’intégralité des loyers dus, pour éviter qu’ils continuent d’utiliser cette conciliation comme un moyen d’obtenir des délais de paiement supplémentaire", explique Maître Hawa Diack.

Depuis la fin du confinement et de la réouverture de ses Center Parcs cet été, le groupe Pierre et Vacances a enregistré des records de fréquentation.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.