Ce que l'on sait du meurtre de Tom, 9 ans, au Hérie-la-Viéville dans l'Aisne

© France 3 Picardie/Rémi Vivenot
© France 3 Picardie/Rémi Vivenot

Le corps d'un enfant de 9 ans a été retrouvé ce lundi 28 mai dans la cour d'une maison abandonnée. Une enquête a été ouverte et un homme a été placé en garde à vue. 

Par RI

Pour le moment, on sait encore peu de choses sur les circonstances de la mort de Tom, 9 ans, dans le petit village de 240 habitants, le Hérie-la-Viéville. Mais les premiers éléments de l'enquête laissent imaginer un crime odieux. 

La chronologie 


Lundi, en fin d'après-midi, Tom quitte son domicile pour aller cueillir des cerises. D'après nos confrères du Parisien, il était accompagné de son grand frère et d'un ami. Sa mère, inquiète de ne pas voir son fils revenir, et sachant que des orages sont prévus, part à la recherche de son fils avec des habitants du village. Elle finit par alerter les gendarmes, qui retrouvent le corps aux alentours de 23h, dans le jardin "difficile d'accès" d'une maison abandonnée. 

Une enquête est alors ouverte pour "meurtre précédé, accompagné ou suivi d'un autre crime". 

L'état du corps 


Le corps est dissimulé sous une palette et des orties découpées. Il est dénudé, avec simplement des chaussettes et un t-shirt, remonté au niveau du cou. Les gendarmes y trouvent des traces d'hydrocarbure, et constatent un "début de combustion des végétaux qui entourent le corps", ce qui laisse imaginer que l'auteur du crime a tenté de brûler le corps ou d'effacer des preuves. D'après le procureur de Laon, le petit garçon a sans doute également été violé. 

Des hématomes à la tête sont également constatés. Les résultats de l'autopsie devraient permettre de déterminer les circonstances de la mort.

Un homme en garde à vue 


Un homme de 27 ans, appartenant au voisinage des parents de l'enfant, a été interpellé le lendemain matin et placé en garde à vue.
Son domicile a été perquisitionné. Il aurait été vu en compagnie du garçon peu avant les faits.

Il n'est pas inscrit au Fichier judiciaire des auteurs d'infractions sexuelles, et n'est connu des services de police que pour des faits de délinquance routière. D'après le Parisien, sa soeur avait été la baby-sitter de Tom. 

24h après son interpellation, sa garde à vue à été prolongée. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus