Le pont de Vaux, ouvrage structurant de la ville de Laon, entame une longue cure de jouvence

L'ouvrage d'art est l'un des plus importants de l'Aisne. Sur 200 mètres il supporte deux voies de circulation et permet de se rendre de Laon à Chambry. Les travaux dureront 2 ans et couteront plus de 4 millions d'euros.

Sa construction date de 1926 et pour lui l'heure de la retraite n'a toujours pas sonné. En août 2018, la catastrophe du pont autoroutier de Gênes en Italie avait provoqué la mort de 43 personnes. L'onde de choc s'était propagée jusqu'en France où une revue générale des ponts avait été ordonnée.

La structure de l'ouvrage n'est pas menacée

Tous les 6 ans le pont de Vaux est ausculté et la structure ne donne aucun signe d'inquiétude aux spécialistes des ponts et chaussées. Le vice-président du conseil départemental de l'Aisne en charge des infrastructures, Mathieu Fraise (divers-centre) se montre formel "Il s'agit pour nous de mettre un terme aux infiltrations, puis dans un second temps de reprendre les bétons endommagés, la structure n'est pas fragilisée". Le pont de Vaux est un axe essentiel de circulation environ 12 000 véhicules l'empruntent tous les jours dans les deux sens ainsi que de nombreux piétons.

Des travaux en deux phases avec une interruption de 6 mois

La maîtrise d'ouvrage des travaux revient au département car le pont de Vaux supporte une voie départementale, la D967.

- De Mai à septembre l'étanchéité de l'ouvrage sera revue avec la démolition de la chaussée et des trottoirs. "Les infiltrations d'eau sont la principale cause de dégradation et actuellement l'enrobé repose directement sur l'enduit" indique Mathieu Fraise. Cette phase permettra d'ajouter une piste cyclable bidirectionnelle d'un côté et d'un trottoir piéton élargi de l'autre pour favoriser les modes de transport "doux".

- À partir d'octobre 2022 jusqu'à mars 2023 le chantier connaîtra une pause pour permettre le séchage des nouveaux enduits.

- D'avril à octobre 2023 les travaux seront consacrés à la rénovation de la peinture et des partie bétonnées endommagées sur les extérieurs du pont et ses arches.

Les travaux d'un montant global de 4,3 millions d'euros seront financés par le conseil départemental de l'Aisne (3,4 millions d'euros) , l'Europe (405 000 euros), la ville de Laon (305 000 euros) et la SNCF à hauteur de 130 000 euros.

Une circulation perturbée en 2022 et 2023

Le conseil départemental de l'Aisne annonce une circulation maintenue pour les véhicules de moins de 7,5 tonnes dans le sens Nord-Sud, soit de Chambry en direction du centre ville de Laon. En revanche dans l'autre sens de circulation une déviation sera mise en place.

Ponctuellement une suspension totale de la circulation pourra être nécessaire mais le passage des piétons sera maintenu en permanence affirme le communiqué du conseil départemental.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité