Sécheresse : les agriculteurs de l'Aisne tirent la sonnette d'alarme

Des sols durs au point de casser du matériel, des plantes qui ne lèvent pas, des animaux qui manquent de fourrage. Voilà la situation décrite par les agriculteurs de l'Aisne qui souffrent des effets de la sécheresse de cet été.  

Tout le département est en déficit d'eau. «On a eu 50% moins d'eau sur la période de juin à maintenant», souligne Vincent Gandon agriculteur dans le sud du département, «et dans certains secteurs c'est encore moins» . «Les plantes manquent d'eau, elles ne lèvent pas, c'est le cas des betteraves, des pommes de terre, du maïs, du colza, et celles qui sont levées, elles sont peu développées et risque de ne pas passer l'hiver». Ajoute l'agriculteur. 
 

Des pertes de rendements et des assurances qui ne couvrent pas tout



Si les agriculteurs ont souscrit une assurance pour risques climatiques, elle s'accompagne généralement d'une franchise de 25 à 30% . «Et la casse de matériel à cause du sol très dur n'est pas pris en compte par l'assurance témoigne Vincent Gandon. Un de mes voisins qui arrache des betteraves a du déjà changer pour 8 000 euros de pièces à cause de l'usure, habituellement cela lui coûte 2 000 euros, moi-même j'ai cassé du matériel car je n'arrive pas à rentrer dans le sol». 


«On accumule plusieurs années de problèmes dans l'Aisne»


Le manque de pluie de cette année vient accentuer les problèmes que rencontrent les agriculteurs de l'Aisne depuis 4 à 5 ans et pour certains, les plus fragiles, la situation est catastrophique. «Je suis entouré d'éleveurs, ils ont commencé à entamer depuis deux mois leurs réserves de fourrage d'hiver. Les pâtures sont toutes jaunes. D'ailleurs certaines bêtes ont commencé à perdre beaucoup de poids. Si une vache fait 100 kg de moins c'est une perte pour l'éleveur». Les agriculteurs de l'Aisne souhaitent que les pouvoirs publics restent attentifs à cette situation catastrophique en devenir et qu'ils prennent des mesures pour permettre aux exploitations de passer le cap.  
 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité