Attentats de Bruxelles : l'“homme au chapeau” identifié ?

Selon Le Soir, l'homme au chapeau serait Fayçal Cheffou. / © AFP / Police fédérale belge
Selon Le Soir, l'homme au chapeau serait Fayçal Cheffou. / © AFP / Police fédérale belge

Selon le journal belge Le Soir, l'homme au chapeau filmé mardi à l'aéroport de Zaventem aux côtés des deux kamikazes qui se sont faits exploser a été identifié par le chauffeur de taxi qui avait transporté, sans le savoir, le commando terroriste. Il s'agirait de Fayçal Cheffou, interpellé jeudi.  

Par @f3nord

Selon Le Soir, qui cite des sources policières, les enquêteurs belges ont pu enfin mettre un nom sur ce mystérieux homme au chapeau qui accompagnait mardi les deux kamikazes qui se sont faits exploser à l'aéroport de Zaventem et qui a lui même déposé un sac contenant des explosifs (qui n'ont finalement pas explosé) avant de s'enfuir.

Le suspect filmé par les caméras de vidéosurveillance de l'aéroport. / © AFP / Police fédérale belge
Le suspect filmé par les caméras de vidéosurveillance de l'aéroport. / © AFP / Police fédérale belge

Le chauffeur de taxi qui avait transporté, sans le savoir, le commando terroriste depuis un appartement de la commune de Schaerbeek, a reconnu Fayçal Cheffou, l'un des suspects interpellés jeudi devant le parquet fédéral de Bruxelles. "Le taximan l’aurait identifié suite à un "tapissage", une confrontation visuelle, parmi les supects de l’attentat de Bruxelles", écrit le quotidien belge. "L’examen du contenu des caméras de surveillance entre l’aéroport et la place Meiser (à Schaerbeek NDR) a permis d’établir sa fuite".  
Fayçal Cheffou dans une vidéo diffusée sur Youtube. / © Capture d'écran Youtube
Fayçal Cheffou dans une vidéo diffusée sur Youtube. / © Capture d'écran Youtube

Fayçal Cheffou était déjà connus de services de police belges et soupçonné d'être un recruteur des filières djihadistes. Ce Bruxellois, qui se présentait comme "journaliste indépendant",  avait notamment dénoncé dans des vidéos postées sur internet le fait que des personnes en séjour illégal, détenues dans un centre fermé, recevaient leur repas du soir avant la rupture du jeûne en période de ramadan. La police locale l’avait arrêté administrativement à plusieurs reprises au parc Maximilien, devant l’Office des étrangers alors qu’il tentait de rallier des demandeurs d’asile ou des sans-papiers à l'islam radical. Le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur, l’avait dénoncé à plusieurs reprises au parquet.
Video Cheffou
Video diffusée sur internet par Fayçal Cheffou.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus