• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le balai brosse éco-conçu made in Picardie

© Sandra Legel la créatrice de la BBB Brosse made in Picardie
© Sandra Legel la créatrice de la BBB Brosse made in Picardie

L'Isarienne Sandra Legel est la fondatrice de Biom Paris basé à Chantilly. Elle a conçu un balai brosse pour les toilettes fabriqué en Picardie et à base de matières reclyclées et biosourcées, comme des déchets de betteraves et des algues brunes de Saint-Malo.  

Par Halima Najibi


C'est un produit que l'on retrouve dans chaque foyer, certes ce n'est pas le plus fun, mais il est indispensable. Il s'agit du balai-brosse pour les toilettes. Ils en existent de tous les modèles et de matières diverses. Mais pour Sandra Legel, le balai-brosse idéal n'existait pas, celui qui va dans tous les recoins des toilettes et qui ne goutte pas une fois sorti de la cuvette. 

La jeune femme a fait des recherches, elle a même acheté et testé des brosses du monde entier. Et pour finir elle a décidé de se lancer avec une équipe de trois personnes  : graphiste, designer et ingénieur, la brosse parfaite, mais écologique, c'est ainsi qu'ils ont conçu la "BBB La Brosse". Un produit made in Picardie, commercialisé à partir de 2017. Aujourd'hui, on retrouve son innovation dans les grands magasins parisiens, les hôtels, restaurants de la capitale, et même dans un palace. Ses produits sont aussi en vente sur Internet pour les particuliers. Elle coûte entre 39 et 49 euros et se décline en cinq couleurs.     
 

Sa brosse, fabriquée à Boutencourt dans la Somme


Pour la fabrication de ses brosses, Sandra à fait appel à une entreprise local, une usine de plasturgie située à Bouttencourt dans la Somme. Elle produit des milliers d'exemplaires, des brosses en forme de feuille. "Chaque pièce est unique", raconte Sandra, "j'ai voulu innover cet objet dans sa globalité. Lorsque le produit est sorti de la chaîne de production, les salariés l'ont trouvé très élégant" ajoute Sandra. 
 

Un produit éco-conçu


La brosse est réalisée, à base de matières plastiques recyclées (mobilier de jardins, pelles, seaux) et de matières biosourcées de proximité, comme des déchets de betteraves et des algues brunes de Saint-Malo. "Ces matériaux nobles confèrent à la brosse une durée de vie supérieure à celles des brosses classiques, c'est la première fois que l'on injecte dans les moules l'algue brune de Saint-Malo dans un procédé de fabrication, une matière qui rend chaque pièce unique"

Sandra a vu son produit validé et subventionné par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie). "Au départ, il nous a fallu 150 milles euros pour créer cet objet, aujourd'hui, on en vend des milliers. Mais pour fabriquer un deuxième produit innovant, il faut des fonds" ajoute Sandra. La chef d'entreprise originaire de Hollande âgée de 48 ans aime réinventer les objets du quotidien. "Je me pose pleins de questions, je réinvente les objets que tout le monde a chez soi, j'essaie aussi de porter la parole de tous les objets éco-conçu". Son prochain défi s'attaquer à l'univers de la salle de bain.  
 

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : la famille (épisode 4/5)

Les + Lus