Boxe : Face à Tony Yoka, le duel tourne court pour l'Abbevillois Johann Duhaupas

Johann Duhaupas s'est incliné au premier round face à Tony Yoka ce 25 septembre à Nanterre (Hauts-de-Seine). Le boxeur originaire d'Abbeville a malheureusement été envoyé au tapis dès le premier round au bout d'1'27".

Face à Tony Yoka, l'Abbevillois Johann Duhaupas a été déclaré K.O. dès le premier round, ce 25 septembre à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Face à Tony Yoka, l'Abbevillois Johann Duhaupas a été déclaré K.O. dès le premier round, ce 25 septembre à Nanterre (Hauts-de-Seine). © Franck Fife / AFP
Le scénario est cruel pour Johann Duhaupas. Confronté à Tony Yoka sur le ring de La Défense Arena de Nanterre devant 5 000 spectateurs, l'Abbevillois de 39 ans s'est incliné dès le premier round. Ce résultat est forcément une déception pour le boxeur expérimenté, qui s'était entraîné durant un mois entier à Uzès (Gard) pour préparer l'événement.

"J'ai été cueilli à froid en voulant jouer sur la longueur," considère Duhaupas, qui envisage de mettre fin à sa carrière (43 combats, 38 victoires dont 25 par K.O., 5 défaites).

Une pluie de coups

En effet, Tony Yoka a d'emblée pris les commandes du combat. Sitôt le chrono enclenché (22h34), le champion olympique a fait pleuvoir les droites sur son adversaire du soir, acculé. Au bout de 45 secondes, un enchaînement conclu par un uppercut met le Picard à terre une première fois.

Johann Duhaupas se relève, mais pour peu de temps : pour subir une nouvelle fois une rafale de coups très lourds, l'Abbevillois s'effondre au bout d'1'27" après avoir reçu un puissant uppercut au visage. Malgré les protestations de Johann Duhaupas et de son staff, l'arbitre préfère mettre aussitôt fin au combat car les yeux Picard se sont "révulsés" lors de sa chute.

Je voulais commencer le combat très fort. Je sais que Johann à l'habitude d'aller très loin dans les rounds, donc il fallait que je saisisse ma chance dès le début.

Tony Yoka, boxeur

"On a passé des mois à étudier les combats de Johann, confie le médaillé d'or aux JO de Rio en 2016, qui a passé un an sans combat officiel. C'est une personne que j'apprécie, c'est un très grand champion. Je me suis excusé si les choses qui ont été dites ne lui ont pas plu, mais je voulais lui dire merci à lui et à son équipe," ajoute-t-il.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
abbeville nature baie de somme parcs et régions naturelles boxe sport