Braderie de Lille : la mairie veut qu'elle ait bien lieu en septembre

Publié le Mis à jour le

La Braderie de Lille aura-t-elle lieu en septembre ? La situation reste floue, mais la mairie s'est positionnée pour son maintien. La réponse définitive sera donnée le 11 juillet, date de la fin de l'état d'urgence sanitaire. 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

La mairie de Lille a fait savoir dans un communiqué de presse ce vendredi 19 juin qu'elle souhaitait que la "Braderie puisse se tenir normalement en septembre prochain seulement si la situation sanitaire le permet." La réponse sera donnée à partir du 11 juillet prochain, date de la fin de l'état d'urgence sanitaire, "en accord avec la préfecture". La Braderie de Lille doit avoir lieu les 5 et 6 septembre prochain.

Début avril, Martine Aubry avait jugé "difficile" l'organisation de la Braderie, qui rassemble chaque année plus d'un million de personnes, en raison de l'épidémie de coronavirus. 

La candidate LREM à la mairie de Lille, Violette Spillebout, s'était emparé du sujet en mai dernier. Elle avait formulé des propositions pour maintenir l'édition 2020 de la Braderie  :

  • une braderie étalée sur 4 jours et dans tous les quartiers pour mieux gérer les flux
  • une extension des terrasses pour les restaurants et cafés lillois permettant de "respecter la distanciation sociale"
  • un paiement par bracelet digital
  • ou encore une braderie allongée pour les commerçants, étalée "sur 3 week-ends"

La Braderie de Lille a déjà été annulée en 2016 en raison de la menace terroriste après l'attentat du 14 juillet à Nice. C'était alors la première annulation de l'événement depuis 70 ans. Les éditions précédentes avaient brassé jusqu'à 2,5 millions de visiteurs venus de tout l'hexagone et de l'étranger. 

La Braderie de Hem qui a lieu le même week-end a d'ores et déjà été confirmée.