En grande difficulté, le repreneur d'Ascoval British Steel annonce avoir besoin d'argent frais

Le gouvernement britannique a lancé des préparatifs en vue d'une possible faillite du groupe de sidérurgie.

Le groupe britannique de sidérurgie British Steel, repreneur de l'aciériste Ascoval à Saint-Saulve, près de Valenciennes (Nord), a annoncé mardi mener des discussions afin d'obtenir un soutien financier pour affronter des difficultés qu'il met sur le compte du Brexit.

Le gouvernement britannique a lancé des préparatifs en vue d'une possible faillite du groupe de sidérurgie British Steel qui cherche à lever des fonds au plus vite, révèle mardi la chaîne d'information Sky News.
 
 

Un possible coup d'arrêt ?

Une faillite de British Steel, le deuxième acteur du secteur au Royaume-Uni, menacerait ses 5.000 employés et mettrait un coup d'arrêt à son développement en Europe, marquée récemment par la reprise de l'aciérie Ascoval en France.

Selon Sky News, le gouvernement élabore en secret des préparatifs, en mobilisant des experts en faillite, pour parer à une éventuelle cessation de paiement du groupe. British Steel chercherait notamment auprès des pouvoirs publics un financement de 75 millions de livres afin de poursuivre son activité dans les prochains mois.

La chaîne d'information, qui n'identifie pas ses sources, indique qu'un soutien financier avait été décidé par le gouvernement début mai mais que sa conclusion a pris du retard. Une source explique même qu'une partie du groupe pourrait se placer sous le régime des faillites dès mercredi.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité