• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Bruxelles : le Manneken-Pis (qui gaspillait plus de 1000 litres d'eau potable par jour) va enfin devenir écolo

Le Manneken-Pis (le petit homme qui pisse), célèbre monument bruxellois. / © MAXPPP
Le Manneken-Pis (le petit homme qui pisse), célèbre monument bruxellois. / © MAXPPP

Le Manneken-Pis gaspillait entre 1000 litres à 1500 litres d’eau potable par jour depuis des centaines d'années. C'est fini, il sera désormais écolo. 

Par EM

C'est le monument le plus connu de Bruxelles, photographié chaque jour par des centaines de touristes. Le Manneken-Pis, petit garçon statufié en train d'uriner, situé à deux pas de la Grand'Place de la capitale belge, est un symbole de l'humour et de l'indépendance d'esprit des Belges. Désormais, il sera aussi un peu porte-parole de l'écologie. "Enfin", se disent sans doute les Bruxellois qui ont découvert un gâchis improbable ces derniers jours.

Car c'est seulement tout récemment qu'un technicien de la ville de Bruxelles a découvert en faisant des réglages sur les compteurs que l'eau de cette fontaine ne circulait pas du tout en circuit fermé, sans aucun système de récupération. En clair, l'eau potable qui coulait toute la journée était gâchée. 1000 à 1500 litres dépensés chaque jour.

"Si on se base sur les relevés quotidiens du capteur, c’est l’équivalent de la consommation de trois à quatre ménages qui était perdue. Mais si on regarde la facture annuelle, cela peut monter jusqu’à dix ménages", explique à La Dernière heure Régis Callens, technicien énergie pour la Ville de Bruxelles.
 
Manneken Pis : comment ne pas gaspiller son jet ?


"Manneken-Pis ne fait plus pipi de l’eau potable"


Et ça durait depuis 400 ans ! Depuis la semaine dernière, une gouttière récupère l’eau et la ramène dans le bac. En attendant un système plus performant (et discret pour ne pas gâcher le monument).

"En pleine semaine des Journées de l’eau, nous pouvons être fiers de dire que, pour la première fois depuis 400 ans, Manneken-Pis ne fait plus pipi de l’eau potable !", s'est réjoui Benoît Hellings (Ecolo), premier échevin (adjoint) de la ville.

La consommation du Manneken Pis ne coûtait que quelques centaines d'euros par an à Bruxelles mais le symbole est important. Ces dernières semaines, les jeunes Belges étaient parmi les plus mobilisés en Europe dans les marches pour le Climat. 


 

Sur le même sujet

Les plus belles images du Trail des Pyramides noires

Les + Lus