Calais : Birkin inaugure l’expo « Jane et Serge : album de famille » de son frère Andrew

© Andrew Birkin
© Andrew Birkin

L’actrice et chanteuse britannique Jane Birkin était à Calais ce jeudi. Elle a inauguré l'expo « Jane et Serge : album de famille », réalisée par son frère Andrew Birkin, au musée des Beaux-Arts. 

Par Christelle Massin

Le temps pour le ciel de Calais de virer au bleu et de chasser les derniers nuages venus justement d'Angleterre et Jane Birkin débarque... C'est donc avec Andrew Birkin que la visite de l'exposition commence ce jeudi matin.  Le frère de la comédienne ouvre ici un intime album de famille, différent.

Prises entre 1963 et 1979, les photos du Londres de leur jeunesse, les photos d'un amour naissant avec Serge, les photos d'un couple d'artistes, sans oublier Kate et Charlotte. Des clichés pour la plupart inédits. Le noir et blanc de deux décennies flamboyantes à travers le regard d'Andrew qui promène dans les années du musée sa longue silhouette décontractée.

"Serge était taquin, joueur , mélancolique, complexe, explique le photographe. Très différent dans la vie intime du  personnage que le public connaissait. Jane était très entière". "Je suis tombée amoureuse de Serge. Andrew est tombé amoureux de Serge. Serge est tombé amoureux d'Andrew. Nous étions un trio !"


Voici Jane. L'échappée belle d'une capitale embouteillée qui durant 48 heures va séjourner ici, dans cette ville, trait d'union entre son île et le continent, Jane qui va commenter avec douceur ces instants échappés de la sphère privée.

Entourée de journalistes venus de Lille, Paris ou de Bruxelles, la voici qui arpente l'exposition et se replonge dans des photos publiées à l'époque pour "Jour de France". L’exposition rassemble une soixantaine de photographies intimes prises par l’artiste dans les années 60 et 70.

L'oeil d'Andrew


Autobus à impériale, en route pour  le village de Shakespeare ou enlacés au bord de la Tamise les amoureux posaient pour la France de Giscard, fascinée, choquée , intriguée par ce couple pas comme les autres.

L'œil d'Andrew Birkin restera aussi  le témoin privilégié des fêtes, des grandes tablées avec la chanteuse Régine (hilare), des vacances en Normandie ou d'un week-end au Festival de Cannes.

C'est donc un beau cadeau offert à ce musée, celui d'un album photo qui tend un miroir, celui d'une  époque disparue, reflétant à l'infini un couple mythique et familier.

Facétieux, cet après midi Andrew et Jane prennent la pose. Le frère et la sœur. Le troisième homme n'est plus. Son reflet, à l'infini,si. 


L'exposition « Jane et Serge : album de famille » débute samedi 7 avril au Palais des Beaux-Arts de Calais.

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus