Calais : les globicéphales échoués ont été autopsiés

Les scientifiques ont prélevé les organes des cétacés à même la plage. / © France 3 Côte d'Opale
Les scientifiques ont prélevé les organes des cétacés à même la plage. / © France 3 Côte d'Opale

Les globicéphales, qui ont trouvé la mort à la suite de leur échouement lundi sur la plage de Calais, ont été autopsiés sur place mardi, sous le regard des passants.

Par @f3nord

Pour les passants, le spectacle était peu ragoûtant. Mais il était nécessaire d'autopsier au plus tôt les cétacés retrouvés morts échoués lundi sur la plage de Calais. Les scientifiques ont procédé directement sur place à des prélèvements d'organes pour tenter de comprendre ce phénomène extrêmement rare sur notre littoral. Trois des sept globicéphales ont par ailleurs été envoyés entiers dans un laboratoire spécialisé de Liège, en Belgique, pour une étude plus approdondie.
Calais : les cétacés échoués autopsiés sur place

Piste accidentelle

Pour l'heure, la thèse d'un échouement accidentel reste privilégiée. "Pour l'instant, tous les animaux qu'on a examinés sont en très bonne santé", explique Willy Dabin, de l'Observatoire Pelagis de La Rochelle. "Sauf un individu qui était assez fortement parasité au niveau de l'intestin. Pas du foie, mais de toute la zone uro-génitale. On a déjà des suspicions sur un cadre relativement accidentel avec des animaux qui sont venus sur un estran relativement plat, avec des gros coefficients de marée, et qui auraient pu être piégés. Piégés aussi peut-être parce que certains individus ont un peu traîné parce qu'ils n'étaient pas trop en forme".

Il faudra plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour connaître l'exacte vérité. Si on y parvient... Mais cet événement est déjà considéré comme une vraie opportunité d'analyse du milieu marin tout entier. "On est très attentif à ce qui se passe avec ses espèces qui sont en haut de chaîne alimentaire et qui sont un peu des symboles et des signes de ce qui va se passer dans la mer dans les années à venir", nous a confié Jean-Luc Bourgain, responsable des mammifères marins à Nausicaa.   

Après leur autopsie, les carcasses ont été envoyées à l'équarrissage et la plage nettoyée. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus