Canal Seine-Nord Europe : les Départements du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme investissent 500 millions d’euros

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camille Di Crescenzo

Mardi 3 février 2015, les présidents des quatre départements, ont signé une convention d'engagement, symbole d'une volonté commune d'aller au bout de ce projet. Un chantier colossal au bout duquel le bassin parisien sera relié par voie d'eau à l’Europe du Nord, sur 107 km.

Cela fait plus de vingt ans que les Conseils généraux du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme défendent ce projet. Aujourd'hui, ils sont prêts et s'engagent à verser une participation financière de 200 millions pour le Nord, 100 pour l’Oise, 130 pour le Pas-de-Calais et 70 pour la Somme. Soit au total, 500 millions d'euros. 

Une priorité pour la France

Les bassins du Nord Pas-de-Calais et de la Seine représentent 60% du trafic fluvial en France. Or, la faible capacité de transport du canal du Nord qui relie actuellement ces deux bassins  ne permet pas la circulation des convois à grand gabarit. Le futur canal Seine-Nord Europe devrait faire disparaître ce goulet d'étranglement et permettre aux convois emportant jusqu'à 4 400 tonnes de circuler sans encombre. 

Autre avantage, ce projet développera l'économie locale et régional. Rien que la construction du canal devrait permettre de créer 12 000 à 14 000 emplois directs ou indirects. 

Une priorité pour l'Union européenne

La fluidité de la circulation fluviale ne s'arrête pas dans les terres. Cette jonction va aussi pouvoir raccorder les grands ports maritimes européens. Dunkerque, Anvers, Rotterdam, Le Havre, Rouen et Zeebrugge (France-Belgique-Pays-Bas).


Un bien pour l'environnement

A grande échelle, le canal Seine-Nord Europe contribuera à réduire les rejets C.O.2. La capacité de transport fluvial pourra permettre de retirer 500 000 camions des routes chaque année.

Plus localement, le canal limitera les crues de l'Oise. 
Coût du chantier : 4,5 milliards d'euros
L'Etat = 1,7 milliard d’euros

Les Régions
  • Ile-de-France = 200 millions d’euros
  • Nord Pas-de-Calais = 220 millions d’euros
  • Picardie = 80 millions d’euros
Les Départements
  • Nord = 200 millions d’euros
  • Pas-de-Calais = 130 millions d’euros
  • Oise = 100 millions d’euros
  • Somme = 70 millions d’euros
Subvention attendue de l’Europe : 1,8 milliard d’euros

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.