Canicule : 3 mesures originales prises en Belgique

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord

Comme la France, la Belgique est confrontée à une vague de chaleur depuis quelques jours. Certaines communes ont pris des mesures originales pour lutter contre la canicule.

Des bouteilles d'eau offertes, des agents qui rendent visite aux personnes âgées, un numéro d'urgence... En Belgique aussi, ces mesures "classiques" du plan canicule sont en place. Certaines communes ont cependant décidé d'y ajouter leur touche personnelle et parfois originale.

Eglises ouvertes

À Dalhem, près de Liège, un jeune bourgmestre a décidé "d'ouvrir les différentes églises de la commune pour accueillir les personnes désireuses de passer un moment dans un endroit frais". 7 églises de sa commune seront donc ouvertes exceptionnellement ce samedi entre 11h et 17h. L'élu précise que cette mesure a été prise en concertation avec le curé.

Ce Samedi, le thermomètre va afficher une température historiquement élevée. Les plus fragiles d'entre nous (bébés,...

Posted by Arnaud Dewez on jeudi 2 juillet 2015



Mariages sur le parking

À Merchtem (près d'Alost en Flandre), les mariages célébrés ce samedi auront lieu... sur un parking. Décision prise par le bourgmestre. "Comme il fait trop chaud dans l'August De Boeckhuis (salle des mariages), nous unirons les mariés à l'extérieur, sur le parking", a-t-il expliqué à Het Laatste Nieuws. A cause des grandes baies vitrées de cette salle, il a fait jusqu'à 50°C ces derniers jours. "Je dois célébrer deux mariages. Un à 11heures et un autre à 11h30, nous mettrons des tables et des chaises et rendrons le parking confortable et agréable."

Remplissage de piscine interdit

Moins original mais plus radical, le bourgmestre de Tellin a pris un arrêté limitant l'utilisation de l'eau du robinet au seul usage ménager (alimentation, sanitaire). "Il est demandé aux citoyens de ne pas utiliser l'eau de distribution pour remplir piscines et bassins, laver les véhicules, nettoyer les trottoirs au jet d'eau ou encore arroser pelouse et jardin", précise l'ordonnance. Objectif : prévenir dès maintenant une éventuelle pénurie. Et attention, le bourgmestre a prévenu, la police veille et sanctionnera s'il le faut...