Canicule : nouveaux records de chaleur en Belgique et aux Pays-Bas

Publié le Mis à jour le
Écrit par YF avec AFP
Petit rafraîchissement pour ce cycliste à Amsterdam, aux Pays-Bas.
Petit rafraîchissement pour ce cycliste à Amsterdam, aux Pays-Bas. © MAXPPP

Le mercure a de nouveau franchi des records ce jeudi chez nos voisins belges et néerlandais.

Une température de 41,8°C a été mesurée jeudi à Begijnendijk, dans le nord de la Belgique, ce qui constitue un record historique pour le pays, a annoncé David Dehenauw, chef prévisionniste à l'Institut royal météorologique.

"Nouveau record national belge: 41,8 degrés a Begijnendijk !", a tweeté M. Dehenauw vendredi matin. "Ce record a été observé hier" jeudi, a-t-il ajouté.
 
Le thermomètre a oscillé mercredi et jeudi autour des 40 degrés, mais les températures devraient redescendre légèrement vendredi.  A Bruxelles-Uccle, station de référence de l'IRM, il a fait jusqu'à 39,7°C jeudi, un record dans la capitale. Depuis le début des mesures de températures à Uccle en 1833, il n'a jamais fait aussi chaud. Le précédent record (36,6 homologué) remontait au 27 juin 1947.
     

En raison des fortes chaleurs, l'IRM a émis une alerte "rouge" valable sur presque toute la Belgique (sauf la côte) jusqu'à vendredi inclus, avec des mesures de précaution renforcées (hydratation, mise à l'abri du soleil etc.).
 

40,4° aux Pays-Bas


Une température de 40,4°C a été mesurée ce jeudi dans le sud des Pays-Bas, ce qui constitue un record historique dans le pays où le mercure n'avait jamais atteint la barre des 40°C, a annoncé l'Institut royal météorologique néerlandais (KNMI).
 

Le KNMI venait d'invalider une précédente mesure (41,7°C) relevée dans l'après-midi par une autre station météorologique dans l'est du pays, estimant que la température donnée par cette station avait grimpé "incroyablement vite" en peu de temps. L'Institut enquête sur les raisons de ce dyfonctionnement du thermomètre.
  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.