Cet article date de plus de 5 ans

Carnaval de Dunkerque : "Qu'est-ce ça dit" en Citadelle ?

Ce lund avait lieu à Dunkerque le deuxième acte des fameuses Trois Joyeuses avec la bande de la Citadelle en... citadelle. Le vent furieux n'a pas empêché les carnavaleux, une fois encore, de faire la fête et sans aucun doute de la poursuivre jusque dans la nuit. Reportage (Vidéo)

Le lundi des Trois Joyeuses, c'est Citadelle ! Après une grande bande de dunkerque dimanche, les carnavaleux dunkerquois remettent ça le lundi avec la bande la citadelle. Un cortège moins dense, un parcours plus court, mais tout autant d'ambiance et (presque) de chapelles ! Certaines étant célèbres et prestigieuses, dans des entreprises.

"Citadelle" est parfois appelée bande des cafés. Tous les bistrots de ce quartier situé de l'autre côté du bassin du commerce sont pleins, avec ou sans bar extérieur.


25 000 de budget

Depuis 2008, le Grand Port Maritime de Dunkerque (ex Port Autonome) accueille les masquelours en chapelle : 1400 invitations lancées pour se restaurer dans le pavillon des maquettes. Le budget de la réception est colossal : 25 000 euros, financés 50/50 par le CE et la direction.

32 agents privés y assssurent la sécurité, des infirmiers sont même là en cas de malaise. Côté restauration, on y trouve 1700 sandwiches, 700 parts de podingue, 900 bouteilles de champagne, entre autres !

Bien connue également, la chapelle de la Lyonnaise des Eaux qui ouvrait ses portes pour la quinzième fois cette saison. Là aussi, 1400 personnes sont conviées. Dans un espace plus restreint où l'ambiance y est par la force des choses, plus folle ! Le budget n'est pas le même, 5 à 6000 euros. 

Malgré un vent extrêmement fort, les carnavaleux veilleront tard une fois encore ce soir avant la dernière des Trois Joyeuses ce mardi gras : la bande de Rosendaël...

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
carnaval de dunkerque culture fêtes locales