Comines-Warneton : 29 cas de Covid-19 dans une maison de retraite à la frontière belge

Une maison de retraite belge située à Comines-Warneton, ville frontalière de la France, vient d'enregistrer près d'une trentaine de cas de Covid-19. La plupart des résidents de l'établissement sont Français.
Photo d'illustration
Photo d'illustration © IP3 PRESS/MAXPPP
"Un nouveau cluster conséquent est apparu au sein d’une maison de repos", a annoncé sur les réseaux sociaux la bourgmestre de Comines-Warneton, ville belge frontalière de Comines et Armentières (Nord). Au total, 29 cas ont été recensés dans une maison de retraite de la ville. Les tests ont révélé 23 cas positifs parmi les résidents de l'établissement et 6 parmi les membres du personnel. Tous ont été pris en charge par des équipes médicales. 

Un cas a également été signalé au sein d'un second établissement de la commune. Des tests ont été effectués auprès de l'ensemble des personnels et résidents des deux structures.

Le nombre de cas pourrait cependant augmenter : "Il est difficile de chiffrer exactement le nombre de personnes contaminées puisque certains résultats sont en cours d’attente et que des patients ont été en contact avec leur famille, leurs amis, leurs collègues." Alice Leeuwerck annonce également le traçage des contacts qui pourraient potentiellement avoir contracté le virus à la suite de leur passage au sein de l'établissement : "Le Service Public Fédéral Santé Publique via son « centre de suivi de contacts » assure d’ores et déjà le tracing des personnes identifiées en vue de les orienter vers un test de dépistage. De nombreux citoyens de Comines-Warneton pourraient, prochainement, être contactés."

L'établissement concernée est la maison de retraite "L'Orée du Bois", du groupe privé Armonea.Les résidents sont pour 60 % d'entre eux français. Joint par téléphone, l'établissement nous indique "ne pas répondre à ce sujet"

Jannes Verheyen, porte-parole du groupe Armonea a déclaré auprès de la Voix du Nord que "le nombre de cas est ici assez exceptionnel et nous sommes en alerte. Tout le monde va plutôt bien, il s’agit de cas plutôt asymptomatiques et nous n’avons pour l’instant aucune hospitalisation".

Un nombre de cas toujours important en Belgique

La Belgique subit une forte augmentation des cas depuis la fin du mois de juillet. La province d'Anvers a particulièrement été touchée. Le pays a durci ses mesures sociales face à la recrudescence des cas de Covid-19 au mois de juillet. Les rassemblements sont limités à 100 personnes en intérieur et 200 personnes en extérieur.  Le télétravail est fortement recommandé et les déplacements doivent dans la mesure du possible être limités. Le port du masque est par ailleurs devenu obligatoire dans la région de Bruxelles le12 août.Entre le 10 et le 16 août, 3 752 cas ont été enregistrés dans le pays. Ce chiffre est en légère baisse par rapport aux semaines précédentes, où plus de 4 000 cas avaient été détectés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international frontaliers covid-19 santé société