• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

COP 21 : les premiers contrôles ont eu lieu à la frontière franco-belge

"Rien à déclarer ?" / © Bertrand Théry
"Rien à déclarer ?" / © Bertrand Théry

Depuis ce vendredi, les contrôles aux frontières sont rétablis entre la France et la Belgique, en raison de la tenue de la COP 21 à Paris. Il s'agit d'une mesure temporaire, qui doit durer un mois, jusqu'au 13 décembre.

Par @f3nord

Ce vendredi matin, entre Neuville-en-Ferrain (Nord) et Rekkem (Belgique), on aurait pu se croire revenu 20 ans en arrière. Des fonctionnaires de la police aux frontières ont stoppé des véhicules pour effectuer de nouveau des contrôles à la frontière. Il s'agit d'une mesure de sécurité temporaire liée à Paris, du 30 novembre au 11 décembre, de la 21e Conférence des parties à la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP21) qui accueillera quelque 80 chefs d'Etat. 

Contrôles à Neuville-en-Ferrain

Les postes frontières entre le Nord Pas-de-Calais et la Belgique ayant été démantelés et les effectifs de la douane considérablement réduits en 20 ans, il ne s'agit pour l'instant que de contrôles mobiles et aléatoires. Des contrôles fixes ne seront effectués que quelques jours avant l'ouverture de la COP 21. Deux temps de surveillance de "haute intensité" ont en effet été définis, du 25 au 29 novembre puis du 8 au 12 décembre. Trente mille policiers seront au total mobilisés, a indiqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve jeudi. Ces contrôles n'auront pas lieu uniquement sur les routes, mais aussi dans les gares, les aéroports et les voies navigables

Contrôles : les réactions à la frontière

Si vous faîtes régulièrement ou occasionnellement des allers-retours en Belgique, n'oubliez pas de vous munir d'une pièce d'identité, carte d'identité ou passpeport.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus